masculins / Le coin des filles

Les ¼ de finale dans le viseur féminin...

Publié le 11 octobre 2008 à 07:00 par OT

Après une première victoire 8-0 face au champion d’Autriche Neulengbach, l’OL féminin a la possibilité de se qualifier pour les ¼ de finale de la Coupe d’Europe dès cet après-midi contre le FC Zürich.

Les Lyonnaises n’ont pas manqué l’ouverture de leur campagne européenne jeudi soir face au triste champion d’Autriche Neulengbach. Grâce à un succès 8-0, l’OL féminin a confirmé son statut de favori du groupe, et peut-être même un peu plus. Car si l’opposition proposée aux dernières demi-finalistes de l’épreuve n’était pas à la hauteur de leur standing, les joueuses de Farid Benstiti ont impressionné. De la solidité défensive du duo axial Dusang-Georges au talent offensif de Lotta Schelin et Louisa Necib, en passant par la précision du pied gauche de l’arrière latérale Sonia Bompastor: les raisons de s’enthousiasmer furent multiples jeudi soir.

Sur leur lancée, les Lyonnaises devraient parvenir à se hisser en ¼ de finale pour la deuxième fois consécutive, cet après-midi à 17h au stade de Gerland. Car dans cette poule de 4 équipes, 2 passeront, et outre la victoire de Lyon face à Neulengbach, l’autre tête de série Arsenal a disposé de Zürich 7-2 lors de la première journée. Cela signifie que la logique a pour l’instant été respectée et il y a de fortes chances pour que cela continue, au vu de la flagrante différence de niveau entre les 2 favoris et les 2 outsiders.

Mais cela ne veut pas pour autant dire que tout est joué dans ce groupe. Car si l’OL et Arsenal semblent bien partis pour atteindre les quarts de finale, reste à déterminer l’ordre. La saison dernière pour leur première participation, les Lyonnaises avaient pris la seconde place de leur groupe et s’étaient donc vu offrir un premier: les Ladies d’Arsenal déjà, en l’occurrence. A l’époque les Anglaises étaient tenantes du titre et Lyon avait réalisé un exploit en s’imposant 3-2 à Londres après un match nul 0-0 concédé à Gerland. Mais les Lyonnaises se passeraient volontiers de rencontrer tout de suite leur bourreau de la saison dernière, à savoir les Suédoises d'Umea déjà bien parties pour terminer en tête du groupe 2, celui qui concerne l’OL.

Pour l’instant, les Lyonnaises possèdent 3 buts d’avance sur les Ladies à la différence de buts. Si elles parviennent à conserver cette avance au terme de la deuxième journée, un match nul face à Arsenal suffirait à empocher la première place du groupe. Il y aurait alors de fortes chances pour que l’OL affronte en 1/4 de finale les Italiennes du Bardolino Vérone, elles aussi demi-finalistes de l’épreuve la saison dernière, et certainement moins fortes qu’Umea malgré tout. Mais les joueuses de Farid Benstiti ne se posent sûrement pas autant de questions. Sûres de leurs forces individuelle et collective, les Lyonnaises n’ont semble-t-il peur de personne cette saison. Certaines titulaires de jeudi devraient toutefois souffler sur le banc cet après-midi, en vue du « Big Match » de mardi soir contre Arsenal.