masculins / #bilan

Les 10 statistiques de la saison à retenir

Publié le 17 mai 2016 à 16:22 par SC

4 230. Anthony Lopes n’a raté que trois rencontres cette saison toutes compétitions confondues. Deux matchs de Coupe de la Ligue (contre Tours et à Paris) pour la rotation avec Mathieu Gorgelin et un de L1 (à Nantes) à cause d’une blessure. Maxime Gonalons, avec 3 772 minutes, et Alexandre Lacazette, avec 3 740 minutes, complètent le Top 3 du temps de jeu cette saison.


;;;

84. Le nombre de buts marqués par les Lyonnais toutes compétitions confondues.

Les 16 buteurs

1- Lacazette   23
2- Cornet       12
3- Ghezzal      10
4- Beauvue    8
5-Tolisso        7
6- Fekir          4
7- Ferri, Darder 3
9- Jallet, Mapou, Valbuena, Grenier, Aldo 2
14- Umtiti, Rafael, Perrin 1
+ 1 csc Lemaitre (OL - EAG)

...

50. Les joueurs olympiens ont disputé 5 matchs officiels de plus que la saison passée mais 11 de moins que la saison 2013-14 (record). Le bilan des 50 rencontres jouées ? 23 victoires, 9 nuls et 18 défaites.



32. Hubert Fournier puis Bruno Genesio ont fait appel à 32 joueurs lors des convocations. Seuls Gueïda Fofana et Lucas Mocio ont été convoqués sans jouer la moindre minute.


30. Effet Parc OL. Les Lyonnais ont joué 10 matchs dans leur nouvel écrin décinois. Jamais ils ne se sont inclinés et n’ont concédé que deux matchs nul (face à Marseille et Nice). Pour le reste ? Huit victoires… et de nombreux festivals. 4-1 contre Troyes, 3-0 contre Bordeaux, 4-1 contre Caen, 5-1 contre Guingamp, 6-1 contre Monaco… en tout, 30 buts ont été marqués par les joueurs de Bruno Genesio sur cette pelouse, soit 3 buts par match !


28. Si on prend en compte le combiné buts-passes décisives, Alexandre Lacazette a été le joueur le plus décisif cette saison toutes compétitions confondues. Le numéro 10 a inscrit 23 buts et distribué 5 passes décisives sur ses 44 apparitions. Rachid Ghezzal avec ses 10 buts et 7 passes en 38 apparitions, Maxwel Cornet avec ses 12 buts et 3 passes décisives en 39 apparitions, Corentin Tolisso avec ses 7 buts et 6 passes en 45 apparitions complètent le classement.


20. Certifié européen. Grâce à une 2ème place en L1, Les Lyonnais ont décroché une 20ème qualification européenne de suite. Et une 19ème qualification pour la phase finale. L’OL n’a en effet raté qu’une seule fois la phase de groupes d’une Coupe d’Europe depuis 1997. C’était lors de la saison 2014-15 avec une élimination en barrages de l’Europa League face à Giurgiu.


18. L’OL a de nouveau entretenu sa régularité aux sommets. En terminant à la 2ème position de Ligue 1, les joueurs lyonnais ont permis au club d’enchaîner une 18ème saison dans le Top 5. C’est la seule équipe à avoir réalisé cette performance. Série en cours.


13. Coup de boost. Les Lyonnais n’avaient pris que 26 points sur les 57 possibles lors de la phase aller (9ème total de L1). Ils en ont engrangés 39 sur la phase retour (2ème total), soit 13 unités de plus ! Un contraste qui s’explique en grande partie par des performances offensives XXL. S’ils n’ont encaissé que 3 buts de moins (23 pour la phase aller / 20 pour la phase retour), ils ont planté 21 pions de plus (23 pour la phase aller / 44 pour la phase retour) !


6. Découverte. 6 jeunes joueurs ont effectué leurs premiers pas dans le monde professionnel. Zakarie Labidi (3 apparition), Gaëtan Perrin (3 apparitions, 1 but), Romain Del Castillo (2 apparitions), Lucas Tousart (1 apparition), Olivier Kemen (2 apparitions) et Aldo Kalulu (14 apparitions, 2 buts) ont été lancés dans le grand bain.