masculins / Le billet de la direction

Les 100 jours de l’O.L.

Publié le 15 novembre 2010 à 18:47

Tout a été dit sur le début de saison raté de l’O.L.

18ème du classement général au soir d’un funeste derby, l’O.L. ne comptait alors qu’une victoire en sept matches et ne devait qu’au promu Arles-Avignon de ne pas proposer la plus mauvaise attaque en terme d’efficacité avec seulement 4 buts !

Nous étions le 27 septembre, le championnat de Ligue 1 avait commencé depuis seulement 50 jours.

Préparation délicate compte tenu de la reprise différée des internationaux, séquelles de la Coupe du Monde, nombreuses blessures, insuffisances et aléas divers, les explications étaient là. Chacun a alors su se remettre en question et les résultats ont suivi.

Parallèlement, l’effectif s’est reconstitué petit à petit, avec les retours ces dernières semaines de CRIS, Jérémy TOULALAN et Michel BASTOS, demain d’Aly CISSOKHO, LISANDRO et DELGADO, après-demain d’EDERSON, avec des signes encourageants d’une nouvelle consistance dans le jeu.

50 nouveaux jours se sont ainsi écoulés pendant lesquels l’O.L. a fait le meilleur parcours de tous les clubs de Ligue 1, avec 14 points sur 18 possibles et cette fois la 3ème attaque de la compétition.

Résultat, après 100 jours de compétition, non seulement l’O.L. n’a pas abdiqué mais il a au contraire démontré toutes ses qualités dont ses ressources morales.

Seul club à avoir battu les 2 premiers du championnat, Brest et Lille, l’O.L. est aujourd’hui 8ème de Ligue 1, au lendemain d’une victoire qui résume la politique lyonnaise avec la qualité de sa formation, but de Jérémy PIED espoir du club qui sait démontrer ses qualités dans un effectif de haut niveau, et l’ambition de son recrutement, passe décisive de Yoann GOURCUFF qui confirme son adaptation lyonnaise et ses qualités unanimement reconnues, malgré les craintes publiques exprimées un peu malencontreusement ces derniers jours.

Il est vrai que certains diront que la qualité de jeu n’est pas celle qu’ils souhaiteraient, mais on remarquera que la dernière fois que ces mêmes critiques sont intervenus pour dire que l’O.L. jouait bien, c’était au soir d’un derby perdu 0 – 1 !