masculins / OL - Bastia J-1

Les 16 lyonnais pour Bastia

Publié le 20 mars 2006 à 18:30 par R.B

16 joueurs ont été retenus pour la venue de Bastia. Wiltord, Carew, Clerc, Abidal et Diarra s’entraîneront le matin et ne seront pas dans le groupe.

Le groupe :

Ben Arfa, Benzema, Cacapa, Clément, Coupet, Cris, Diatta, Fred, Govou, Juninho, Malouda, Müller, Pedretti, Réveillère, Tiago, Vercoutre.

Gérard Houllier :

Gérard, un mot sur votre groupe ?
« Je peux vous dire que Réveillère et Cacapa vont débuter. Cacapa sera associé à Cris en défense centrale. Après, je vous laisse deviner. Les 5 joueurs que j’ai mis au repos ? Ils avaient récemment disputé tous les matchs. J’attache énormément d’importance à la fraîcheur. Mes choix commencent avec ce paramètre et non pas avec la compétition à jouer. »

La coupe, est-ce différent d’un match de championnat ?
« C’est forcément différent. Il faut prendre très au sérieux cette équipe qui est en tête de la L2. Cela signifie qu’elle a une valeur de 2ème moitié du championnat de L1 et peut-être un peu plus en nous affrontant ; elle sera en effet motivée, déterminée dans sa quête d’un exploit. Le groupe est conscient de cela. Et puis Jöel Bats a rappelé l’élimination face à Châteauroux et nous avons parlé aussi de cette élimination contre Denizlispor. Je lance un appel aux supporters pour qu’ils viennent en nombre au stade. Leur soutien est indispensable. Le risque dans ce genre de rencontre, c’est de ne pas jouer. Nous avons des devoirs et des responsabilités. Notre but, c’est d’être le 20 mai au Stade de France. Cette compétition fait partie de nos objectifs. Nous avons supervisé Bastia ; on a fait le boulot ; il n’y a eu aucune négligence de notre part. Le haut niveau, c’est une affaire de détails ».

Comment trouvez vous votre équipe ?

« Depuis le match à Ajaccio, nous montons d’un cran à chaque match. Je souhaite que cela soit encore le cas mardi. A chaque match, il faut faire mieux. La méthode ? Jouer pour gagner. Il y a bien sûr la préparation invisible. Les joueurs ont du comprendre qu’ils devaient vivre comme des moines jusqu’à la fin de saison. Je trouve aussi que tout part de l’art de défendre. Cela vitamine l’aspect offensif du jeu. Cela concerne tout le monde. Une des grandes évolutions du football, c’est que les défenseurs sont devenus de très bons footballeurs. Enfin, je voulais revenir sur le terme de 70% que j’ai employé après Sochaux. Je voulais dire que certains joueurs avaient encore une marge de progression de 30% et que certains ne le savaient pas obligatoirement. Ils ont une marge de progression. C’est positif pour le club. Mon rôle, c’est d’appuyer sur le bouton pour leur en faire prendre conscience. En aucun cas, je n’ai voulu dire que nous avions joué à 70% de notre valeur ».

Le groupe bastiais:

Penneteau, Leca - Sauget, Maire, Laville, Lorenzi, Haas, Gomez, Matingou, Diane, Ghisolfi, Barthelemy, André, Meslin, Ben Saada et Conombo.l
Sur le même thème