masculins / Toulouse - OL J-1

Les 18 Lyonnais pour Toulouse

Publié le 04 novembre 2005 à 13:50 par R.B

[IMG6920L]<b>18 joueurs</b> feront le déplacement à Toulouse. Sans blessés, ni suspendus, Gérard Houllier a du faire des choix. Du coup, Benzema, Berthod, Clément, Clerc, Frau, Hartock, Truchet, Viale joueront en CFA. <b>Le groupe</b> pour Toulouse: Abidal, Ben Arfa, Cacapa, Carew, Coupet, Cris, Diarra, Diatta, Fred, Govou, Juninho, Malouda, Monsoreau, Pedretti, Réveillère, Tiago, Vercoutre, Wiltord.

18 joueurs feront le déplacement à Toulouse. Sans blessés, ni suspendus, Gérard Houllier a du faire des choix. Du coup, Benzema, Berthod, Clément, Clerc, Frau, Hartock, Truchet, Viale joueront en CFA.



Le groupe pour Toulouse:

Abidal, Ben Arfa, Cacapa, Carew, Coupet, Cris, Diarra, Diatta, Fred, Govou, Juninho, Malouda, Monsoreau, Pedretti, Réveillère, Tiago, Vercoutre, Wiltord.



Gérard Houllier :



Un mot sur Eric Mombaerts ?

« C'est d'abord un ami. Il était avec moi au PSG ; il a fait partie de la DTN ; il a joué à Noeux-les Mines. C'est un énorme travailleur ; il a une grosse connaissance du football. C'est un bon mec. Je pense que son équipe souffrira moins que la saison dernière. C'est une bonne équipe ».



Dans quel état d'esprit se trouve votre groupe ?

« On garde les pieds sur terre. Contrairement à ce que j'ai pu lire, nous ne sommes pas sur un nuage. Nous développons certaines qualités dans le jeu, mais nous sommes encore loin d'être parfaits, excellents. Il reste du travail. Ce qui compte, c'est la répétition des bons matchs. Ceci est notre véritable challenge. Tous ces éloges que l'on entend, lit peuvent être aussi dangereux… que la grippe aviaire. On fera le bilan plus tard ».



Ce match à Toulouse ?

« C'est la dernière étape avant le sommet de ce second marathon. Il faut bien finir l'ascension. Après l'aventure grecque qui s'est terminée de la manière la plus positive qui soit, les gars ont mis beaucoup d'application à l'entraînement. C'est bon. Moi, je sui confiant du désir des joueurs à faire un bon résultat. Ils veulent toujours dépasser leurs limites. Cette envie les épanouit ».



Allez vous à Toulouse pour rester invaincu ?

« L'invincibilit� à conserver ne fait pas partie de mon discours. Ce qui m'intéresse c'est de gagner les matchs. On ne se déplace jamais pour ne pas perdre. C'est nul. Notre position au classement nous permet de nous concentrer sur la qualité de notre jeu. On mène un combat avec nous-mêmes et non avec les résultats. Dans la 3ème partie de la saison, il y aura encore 7 rencontres, dont 5 vraiment intéressantes. Ce qu'il faut, c'est toujours chercher à comprendre comment résoudre, mais aussi poser des problèmes à nos adversaires. On ne se regarde pas le nombril ; pas question de stagner, pas question de se laisser abattre par les événements. Il faut travailler, progresser, rester vigilant. Le plus important ? Que ce groupe ait constamment faim ».



Peut-on s'attendre à des changements samedi ?

« Vous le verrez. 1 ou 2 certainement. Je rappelle que je donnerais ma décision concernant l'Equipe de France et ce voyage en Martinique, après le match. Si je dis non, ce sera non. Si je dis oui, ce sera oui".



R.B