masculins / PSG - OL J-3

Les 3 dernières rencontres au Parc des Princes

Publié le 16 novembre 2004 à 16:18 par R.B

[IMG3842L]Les 3 derniers matches de l'OL au Parc des Princes ont tous donné des scénarios différents, même si les Lyonnais ne se sont pas imposés (1 nul et 2 défaites). Le Barcelonais Ronaldinho avait été un acteur déterminant en 2001-2002 et 2002-2003. Pauleta étant décisif la saison suivante. Côté lyonnais, Juninho, par la magie de son pied droit, avait offert 2 caviars à Née et Govou. Mais depuis ce 13 octobre 2001, les Olympiens n'ont plus marqué de but au Parc!

Les 3 derniers matches de l'OL au Parc des Princes ont tous donné des scénarios différents, même si les Lyonnais ne se sont pas imposés (1 nul et 2 défaites). Le Barcelonais Ronaldinho avait été un acteur déterminant en 2001-2002 et 2002-2003. Pauleta étant décisif la saison suivante. Côté lyonnais, Juninho, par la magie de son pied droit, avait offert 2 caviars à Née et Govou. Mais depuis ce 13 octobre 2001, les Olympiens n'ont plus marqué de but au Parc!



En 2001-2002



Le 13 octobre 2001, c'est le match aller (10ème journée). Ce soir là, les partenaires de Violeau avaient pris 2 fois l'avantage au tableau d'affichage. D'abord un coup franc de Juninho trouve la tête de Née (14ème). Une frappe extraordinaire d'Okocha (18ème) juste en dehors de la surface de réparation de Coupet remet les 2 équipes à égalité. A la 27ème minute de jeu un corner côté droit de Juninho permet à la tête de Govou de redonner l'avantage aux Olympiens. Il faudra attendre la 79ème minute et un pénalty sévère (faute imaginaire de Chanelet) accordé, par M. Kalt, aux Parisiens pour voir Ronaldinho, entré en jeu à la (69ème) égaliser de nouveau. Score final, 2 à 2 à l'issue d'un très bon match de football et d'une belle prestation lyonnaise ; des Lyonnais qui auraient mérité mieux que ce point du nul.



En 2002-2003



Le 4 décembre 2002, pour le compte de la 18ème journée, c'est le match aller arbitré par M. Bré. Ce soir là, les Gones ont particulièrement manqué leur match. Ils étaient à côté de leurs crampons! Un coup franc, côté droit, de Ronaldinho (38ème) trouve l'Argentin Heinze qui se jette au point de pénalty devant Müller et ouvre le score. Puis un coup franc, côté gauche, de Ronaldinho trouve Cardetti et Bréchet à la lutte ; Coupet sort une parade sur sa ligne… dans les pieds d'El-Karkouri (54ème) qui double la mise. Après la rencontre, au moment du point presse, Paul Le Guen n'avait pas caché sa grande déception.



En 2003-2004



Le 15 mai 2004, c'est la 37ème journée du championnat et donc le match retour. Sous le sifflet de M. Alain Sars, qui officiera vendredi soir, les Parisiens ont rapidement pris le dessus sur les Lyonnais grâce à un but de Pauleta (6ème) servi dans la surface de réparation par Fiorése. Les partenaires de Müller après une première période transparente, se ressaisiront après la mi-temps… en vain. Elber manquera 2 faces à faces avec Alonzo. Essien verra une de ses têtes arrêtée magistralement par le gardien parisien. Juninho ayant eu aussi une occasion de but sur une tête. Cette défaite sera atténuée par l'annonce de la défaite à domicile de Monaco contre Rennes (1 à 4) qui signifiait que les Lyonnais étaient Champions de France au soir de cette 37ème journée.



R.B





Sur le même thème