masculins

Les affluences de Gerland

Publié le 17 octobre 2008 à 14:35

En ce début de saison, la fréquentation des stades connait une tendance à la baisse au niveau national. Qu’en est-il à Gerland ? Le point avec Xavier Pierrot , responsable de la billetterie à l’Olympique Lyonnais.

Avant de revenir sur les quatre matchs de championnat disputés à Lyon, un point tout de suite sur l’affluence attendue pour la réception de Lille ce samedi soir ?
Les réservations sont bonnes puisque hier soir à la fermeture de la billetterie nous avions déjà plus 36 000 places réservées. Nous espérons pour cette rencontre atteindre 38 000 spectateurs. Comparé à la saison dernière, ce match face à Lille avait eu lieu à Gerland le 23 septembre pour le compte de la 9ème journée, 32 658 personnes étaient venues y assister. Nous ferons donc demain une meilleure affluence.

Pouvons-nous tirer un premier bilan après quatre matchs de championnat à Gerland ?
Premier point, notre taux de remplissage est supérieur à 94% et nous sommes légèrement en avance par rapport à la saison dernière. Pourtant en août et en septembre 2008, il n’y a eu aucune grosse affiche dans notre Stade. L’année dernière nous avions déjà reçu : St Etienne (26 août) et Lens (29 septembre).
Depuis le début de cette saison plus de 185 000 personnes sont venues voir l’OL à Gerland en championnat. Un match s’est disputé à guichet fermé, il s’agit de Lyon/Grenoble le 23 août dernier.

On avait remarqué à Marseille en Ligue des Champions face à Liverpool que le Vélodrome n'était pas rempli malgré cet adversaire prestigieux, a-t-on remarqué le même phénomène à Lyon en Ligue des Champions ?
Nous n’avons pas eu une telle affiche à Lyon mais pour la rencontre face à la Fiorentina il y a néanmoins eu 35 309 spectateurs. Il faut savoir qu’il est toujours très difficile de commercialiser le match de la première journée de Ligue des Champions car nous n’avons que 15 jours pour le faire, sauf bien sûr avec des équipes comme le Real ou Manchester. L’affluence du match contre la Fiorentina est comparable à celles d’il y a quelques saisons pour Rosenborg ou Anderlecht.