masculins / OL - Rennes J-1

Les artificiers et leurs tentatives

Publié le 25 janvier 2005 à 17:09 par R.B

[IMG4467L]Les Lyonnais sont « accusés » de manquer de réalisme en championnat depuis le début de saison. Il était intéressant de répertorier tous leurs tirs en 31 rencontres. Des tirs détaillés dans la surface ou à l'extérieur; cadrés ou non. Tout en ayant relevé les buts et les occasions de but non converties...

Les Lyonnais sont « accusés » de manquer de réalisme en championnat depuis le début de saison. Il était intéressant de répertorier tous leurs tirs, mais en 31 rencontres.



Pierre-Alain Frau: 67 tirs en 31 matchs. 19 cadrés dans la surface de réparation et 25 non cadrés. 8 cadrés hors de la surface et 15 non cadrés. 6 buts tous dans la surface et 12 occasions de but



Juninho : 60 tirs en 25 matchs. 6 cadrés dans la surface et un non cadré. 28 cadrés hors surface et 25 non cadrés. 9 buts dont 5 hors surface. 3 occasions de but.



Mickaël Essien : 55 tirs en 30 matchs. 10 cadrés dans la surface et 16 non cadrés. 4 cadrés hors surface et 25 non cadrés. 6 buts dont 1 hors de la surface. 3 occasions de but.



Florent Malouda : 53 tirs en 29 matchs. 14 cadrés dans la surface et 23 non cadrés. 6 hors surface cadrés et 10 non cadrés. 3 buts dans surface. 12 occasions de but.



Sidney Govou: 47 tirs en 30 matchs. 13 cadrés dans la surface et 23 non cadrés. 4 cadrés hors surface et 7 non cadrés. 3 buts dans surface. 11 occasions de but.



Nilmar: 35 tirs en 26 matchs. 15 tirs cadrés dans la surface et 16 non cadrés. 3 cadrés hors de la surface et 1 hors surface. 7 buts dans la surface. 14 occasions de but.



Sylvain Wiltord : en 16 matchs. 23 tirs. 11 cadrés dans la surface et 9 non cadrés. 2 cadrés hors surface et 1 non cadrés. 2 buts dans surface. 8 occasions de but.



Bryan Bergougnoux : en 17 matchs. 22 tirs. 6 cadrés dans la surface et 7 non cadrés. 5 cadrés hors surface et 4 non cadrés. 3 buts dont 1 hors surface. 3 occasions de but.



Remarques :



Les occasions de but sont celles non converties et qui semblent aux yeux de tous des possibilités plus ou moins franches de but (face à face avec le gardien, tir manqué seul face au but...)



Les tirs cadrés sont ceux qui sont soit arrêtés et détournés par le gardien adverse, soit ceux qui sont détournés par un joueur de champ de façon évidente.



Les buts font partie des tirs cadrés.



Le nombre de match ne correspond pas à l'intégralité du temps de jeu, sauf quasiment pour pour Essien, Juninho, Malouda, Wiltord. En revanche Bergougnoux et Nilmar sont loin du chiffre correspondant. Le Brésilien a joué 1 072 minutes soit environ la valeur de 12 matchs et Bergougnoux 400 minutes soit un peu plus de 4 rencontres.



R.B

Sur le même thème