masculins / Sélections

Les Bleus tombent en Ecosse.

Publié le 07 octobre 2006 à 20:16 par BV

Toutes les séries ont une fin. Pourtant brillante contre l’Italie au Stade de France, l’équipe de France s’est inclinée 1 but à 0 en Ecosse. C’est la première défaite de Raymond Domenech à la tête de la sélection française en compétition officielle.

Après cette défaite, l’équipe de France pointe à la deuxième place du groupe B, à 3 points de leurs hôtes écossais.
Au coup d’envoi, 3 Lyonnais étaient titulaires. Grégory Coupet honorait sa 22e sélection dans les buts français pendant qu’ Eric Abidal et Florent Malouda constituaient une nouvelle fois le côté gauche de l’équipe de France.
Les Bleus entamèrent pourtant parfaitement la rencontre. Sur coup franc, Thierry Henry trouva le poteau de Gordon (6e). Patrick Vieira (16e) puis David Trézéguet (21e) virent tous deux leurs buts refusés pour hors jeu. Seul au premier poteau, Franck Ribéry fut tout proche de reprendre de la tête un centre parfait de Willy Sagnol (18e).
Durant une première période à sens unique, Florent Malouda tenta à deux reprises d’ouvrir le score mais ni sa puissante frappe croisée au ras de la lucarne, ni son tir sur lequel Gordon se détendit parfaitement ne permirent aux Bleus de concrétiser leur domination.
Peu avant la mi-temps, Jean-Alain Boumsong envoya son coup de tête dans le ciel de Glasgow (44e).

La physionomie de la seconde période fut tout autre. Plus agressifs dans les duels et bien mieux organisés, les Ecossais, soutenus par leur indéfectible public, se firent bien plus présents sur le but de Grégory Coupet. Après une première alerte sur une frappe non cadrée de Mc Fadden, les joueurs de Walter Smith trouvèrent l’ouverture sur un corner repris aux 6 mètres par Caldwell (68e).
En fin de rencontre, les Français jetèrent toutes leurs forces pour égaliser... sans succès. Louis Saha frappa deux fois au dessus (85e et 88e). Bénéficiant d’un centre millimétré de Florent Malouda, Thierry Henry ne put ajuster son coup de tête à bout portant, trouvant les gants de Gordon (87e).
Dans les arrêts de jeu, la tête de Sylvain Wiltord, rentré à la 74e minute de jeu à la place de Franck Ribéry, fut parfaitement captée par le dernier rempart écossais (92e).

Cette défaite complique un peu plus la tâche de l’équipe de France et dessine les contours d’un match à 4 pour la qualification pour l’Euro 2008 entre la France, L’Italie, l’Ecosse et l’Ukraine. Après avoir utilisé leur joker, les Bleus devront se reprendre dès mercredi à Sochaux contre les Iles Féroé, battues 1 but à 0 à domicile par la Lituanie, après un but encaissé dans les arrêts de jeu .