masculins / OL 1 - ASSE 1

Les chiffres de Juninho

Publié le 02 février 2009 à 08:58 par R.B

Juninho a marqué 95 buts avec l’OL depuis la saison 2001-2002... dont 54 sur coups de pied arrêtés...

72 buts en championnat

16 en Ligue des Champions

7 en Coupe de France

41 coups francs : 27 à Gerland et 14 à l’extérieur. 9 en Ligue des Champions, 3 en Coupe de France et 28 en championnat.

2001-2002 : 1. Contre Sochaux (Fernandez)

2002-2003 : 5. Contre Sedan (Regnault), Lens (Warmuz), Auxerre x 2 (Cool), Rennes (Durand).

2003-2004 : 5. Contre Lens (Itandje), Nice (Grégorini), Bastia (Penneteau), à Metz (Butelle), au Bayern (Kahn).

2004-2005 : 8. A ASSE (Janot), à Ajaccio (Porato), Metz (Wimbée), Toulouse x 2 (Revault), Istres (Weber), à Viry (Mérigot), au Werder (Reinke). 75 coups francs frappés.

2005-2006 : 8. Ajaccio (Porato), à Ajaccio (Porato), Nantes (Heurtebis), Real (Casillas), Olympiakos (Nikopolidis), à Olympiakos (Giannou), à Eindhoven (Gomes), Le Mans (Roche). 78 coups francs frappés.

2006-2007 : 5. Troyes (Le Crom), à Bayonne (Bouet), à Kiev (Lutsenko), à Marseille (Carasso), à Lens (Itandje). 112 coups francs frappés.

2007-2008 : 5. Toulouse (Douchez), Sedan (Regnault), Strasbourg (Cassard), Barcelone (Valdez), à Metz (Marichez). 96 coups francs frappés.

2008-2009 : 4. 2 Nice (Letizi), 1 Steaua (Zapatta), 1 ASSE (Janot). 49 coups francs frappés.

L'OL n'a jamais perdu quand Juninho a inscrit un coup franc... au pire 4 nuls (Barcelone, Ajaccio, Sochaux et ASSE).

13 penalty : 10 à Gerland et 3 à l’extérieur et 1 penalty manqué (Nantes). Dont 3 en LDC (Barcelone, Celtic, Anderlecht).

5 buts du gauche : 2003-2004 Real Sociedad, Bourg Peronas ; 2004-2005 à St-Etienne ; 2005-2006 Metz ; 2007-2008 à Créteil.

4 buts de la tête : 2002-2003 Sochaux ; 2006-2007 au PSG ; 2007-2008 Valenciennes et OM.

86 buts du droit.

Par ¼ d’heure

1 12
2 14
3 19
4 16
5 13
6 21

Implication sur les buts en sa présence : 697 buts – 184 = 513 buts inscrits en sa présence (après Concarneau) pour 95 buts et 112 passes. Soit 207 sur 513 = 40% !

108 matchs dans lequel il a été décisif pour un résultat positif (ne compte pas les passes décisives et les buts, une fois la victoire acquise).