masculins / Strasbourg - OL J-1

Les corps et la tête en Alsace!

Publié le 18 mars 2005 à 16:36 par R.B

[IMG3633L]<b>30ème</b> journée du championnat de France et 16ème déplacement pour les Lyonnais. Quelques heures après avoir pris connaissance du nom de son adversaire européen (<b>le PSV Eindhoven</b>) ; avant l'éparpillement de ses internationaux, <b>l'OL</b> se rend en Alsace pour se rapprocher un peu plus de son 4ème titre de champion. Et pas question de penser aux 1/4 de finales de la Champions League...

30ème journée du championnat de France et 16ème déplacement pour les Lyonnais. Quelques heures après avoir pris connaissance du nom de son adversaire européen (le PSV Eindhoven) ; avant l'éparpillement de ses internationaux, l'OL se rend en Alsace pour se rapprocher un peu plus de son 4ème titre de champion. 27 points séparent les Gones des locaux. Sur les toits strasbourgeois, les cigognes font toujours le printemps… mais les 3 points seraient un sacré rayon de soleil dans le ciel de la Meinau pas encore dégagé de tout souci de maintien. Les copains de Bassila ont 5 matchs à la maison pour s'en sortir sans se poser de questions. 5 matchs et 15 points potentiels… cela serait amplement suffisant. Une Meinau redevenue pelouse inexpugnable depuis la visite des Volatiles nantais le 2 octobre 2004.



Le Racing cherche la voie du salut après un début de saison catastrophique 5 points en 10 rencontres ! Certes le remplacement d'entraîneur a servi de réaction collective ; la Coupe de La Ligue peut être dans quelques semaines le gros plus de l'exercice 204-2005… cependant, tout ceci ne servirait à rien en cas de descente. « Pour nous, c'est un événement… pour eux le quotidien. Je suis certain que les Lyonnais vont venir pour gagner… ils sont impossibles à déstabiliser… Ce sera très difficile pour nous… Il faudra y mettre beaucoup d'enthousiasme… Quant aux coups francs de Juninho (il n'a jamais marqué de la sorte contres les Alsaciens)… la seule solution, c'est d'éviter de faire des fautes à 30 mètres du but… ». Rémy Vercoutre connaît bien la boutique olympienne. Ses propos tenus sur le Site Internet du Racing révèlent toutes les différences entre les 2 clubs.



Les finalistes de la prochaine Coupe de la Ligue peuvent toutefois se féliciter de leur récente assise défensive : 0 but encaissé lors des 3 derniers matchs. Avec une telle solidité, ils peuvent « voyager » plus sereinement et envisager l'exploit de battre la superbe machine lyonnaise. Un exploit grandement rehaussé par le passé et ces 3 défaites lors des 3 dernières visites des Gones pour un score de 8 à 0 !!! Reste le réalisme offensif nettement moins parlant sans la présence du buteur Pagis ; 2 buts lors des 360 dernières minutes. L'ancien sochalien sera-t-il rétabli samedi ? A priori non. Ces Strasbourgeois pourront enfin s'appuyer sur la motivation des anciens Gones, Bassila, Devaux, Lacour.



Les Champions de France respectent tous leurs adversaires. Les 46 rencontres de Champions League en 6 saisons n'ont pas tourné la tête aux Gones ; ni les 3 titres hexagonaux. Ces rencontres continentales ; ces succès ont apporté de l'assurance, de l'expérience… et d'autres ambitions. A quelques jours du printemps, Paul Le Guen dispose d'un effectif au complet mis à part le capitaine Claudio Cacapa bientôt apte aux ébats footballistiques. Le retour de Diarra va faciliter le boulot des Juninho, Essien au milieu… et de tout le groupe. La semaine écoulée sans autre rendez-vous que les terrains d'entraînement de Tola Vologe aura permis de bien récupérer après les cadences infernales (8 matchs en 28 jours) et la perspective d'une coupure internationale jusqu'au 2 avril devrait générer l'envie de se lâcher sans compter.



Alors la vie est belle sur les bords du Rhône et elle a tout pour le rester, surtout si les Lyonnais ramènent les 3 points… et que les Monégasques se paient dimanche soir les Marseillais. Avouons que cela semble dans le domaine du réalisable… Et en regardant l'attitude de Paul le Guen après l'entraînement à huis clos de ce vendredi, on se dit que le coach des Gones a du rappeler l'ordre des priorités à son groupe. « Le plus important, c'est d'abord ce match de championnat… c'est très clair. Ce tirage au sort peut rester dans la tête des joueurs, mais sans que cela perturbe les choses ». Dont acte !



R.B

Sur le même thème