masculins / Rétrospective

Les départs

Publié le 30 décembre 2010 à 14:00 par RB

Il y a eu des départs importants pendant l’année 2010 dont ceux de Marino Faccioli… Sidney Govou… Jean-Alain Boumsong… François Clerc

Cela faisait 31 ans que Marino Faccioli, directeur général adjoint en charge de la sécurité et des relations avec les instances sportives et les collectivités territoriales, était à l’OL. Arrivé en 1979 au poste de directeur administratif, il va devenir un personnage incontournable du club occupant aussi des postes au niveau national et européen. Il a quitté l’OL pendant l’été 2010 pour rejoindre Laurent Blanc dans l’organigramme de l’Equipe de France. Avec son départ, une page de l’histoire olympienne s’est tournée.

Il fut de tous les succès. Lui aussi a quitté le club pendant l’été 2010. Sidney Govou n’avait connu qu’un club dans sa carrière pro. 7 titres de champion de France, 1 coupe de France, 1 coupe de la Ligue, 4 trophées des champions, 1 Peace Cup, 247 matchs de L1, 66 buts sous le maillot lyonnais. Il fut aussi international grâce à ses prestations lyonnaises en participant notamment à deux Coupes du Monde et deux  Euros. Il fut un des capitaines de l’OL et il a porté aussi le brassard en Equipe de France. Après toutes ses années olympiennes, il était arrivé au Centre de Formation en 1996, il a décidé de quitter l’OL à la fin de son contrat. Il s’est engagé à 31 ans avec le Panathinaïkos, un des clubs phares du championnat grec.



Il a passé moins de temps à l’OL, mais son passage de 30 mois n’a pas laissé indifférent en raison de son expérience, de sa stature, de sa façon de s’exprimer, de son élégance, de sa culture. Arrivé en janvier 2008, Jean-Alain Boumsong va réaliser le doublé coupe de France et championnat. Il réalisera une remarquable saison 2008-2009, sans titre. Et il sera malheureusement trop souvent blessé en 2009-2010 pour apporter en continu ses qualités de défenseur. Confronté à la concurrence, il a choisi en juillet 2010 de signer au Panathinaïkos, le club de Govou.

Arrivé en fin de contrat après une saison 2009-2010 galère en raison de pépins physiques, François Clerc s’est retrouvé sans club avant de signer à Nice où il est en train de retrouver du temps de jeu et ses qualités de défenseur. Formé à l’OL, il fut lancé sur le devant de la scène par Gérard Houllier en janvier 2006. Ce Bressan ayant débute en L1 lors de son prêt au TFC. Il profite de la blessure d’Anthony Réveillère pour montrer ses qualités qui le conduiront très rapidement en Equipe de France avec qui il manquera de justesse le Mondial 2006 mais il participera à l’Euro 2008. A l’OL, 3 titres de champion, 1 coupe de France… il sera en concurrence avec « Antho » dans le couloir droit en ayant aussi occupé de temps en temps un poste plus avancé.

Notons aussi le départ en septembre du préparateur physique Vincent Espié qui était arrivé la saison précédente pour remplacer l’historique Robert Duverne.

Sur le même thème