masculins / Stage de préparation

Les efforts continuent

Publié le 13 juillet 2015 à 12:43 par SC

Jour 8. La physique après-midi activités passée, retour à des choses plus traditionnelles ce lundi pour les internationaux. Un entraînement sur le terrain de Bluche, en décalé par rapport à l’autre groupe. Tout le monde a mis les bouchées doubles.

9h15. C’est le premier groupe qui a lancé la journée de travail. Les joueurs lyonnais présents depuis le début de la reprise ont été les premiers à fouler la pelouse du terrain de Bluche ce lundi matin. Après le décrassage d’hier matin et l’après-midi repos, ils ont rechaussé les crampons et remis le bleu de chauffe à l’occasion d’une séance très intense. Un menu copieux était à leur programme avec un échauffement musculaire, des toros, du travail de conservation de balle avec une « équipe chasse l’autre » et enfin une opposition d’un quart d’heure environ. Avant de laisser la place aux internationaux arrivés une heure plus tard.

10h30. Les joueurs qui ont repris la semaine dernière ont effectué une grosse séance. Après avoir remis les machines en route avec un échauffement, les internationaux ont d’abord travaillé physiquement avec des ateliers de gainage et de renforcement musculaire. Un long parcours de passes et de déplacements les attendait ensuite pour poursuivre la préparation du foncier. Les deux groupes ont rendez-vous en fin d’après-midi pour le second entraînement de la journée. Les efforts continuent…

Dylan Mboumbouni, Jérémy Morel et Clément Grenier n’ont pas participé aux séances de ce matin. Le dernier a pris la direction de Lyon pour passer des examens complémentaires suite à son entorse de la cheville droite.


Une séance individualisée pour Milan Bisevac. Le défenseur central serbe continue de s’infliger d’importants efforts. Accompagné de Dimitri Farbos et Ange Costella, deux préparateurs physiques, il monte encore un peu plus en puissance. Ce matin, il a travaillé les actions défensives, avec du repli, des duels aériens ou encore des tacles, exercice qu’il appréhendait un peu. « C’est bien, j’ai réussi à bien plier mon genou en taclant », a-t-il lâché après un tacle glissé sur Dimitri Farbos.