masculins / OL - GFC Ajaccio

Les enseignements du week-end

Publié le 02 mai 2016 à 10:13 par SC

Statu quo sur le podium avec des victoires pour l’OL et l’ASM qui se rencontrent samedi au Parc OL pour la finale pour la 2ème place, alors que Stéphanois et Niçois ont dans le même temps perdu gros.

Ce rêve fou entretenu depuis début janvier est finalement devenu réalité. Cochée par le groupe de Bruno Genesio, la date du rendez-vous face à Monaco au Parc OL aura bien valeur de « finale » pour la deuxième place. Lyonnais et Monégasques ne se lâchent plus d’une semelle depuis quelques semaines. L’OL a répondu dans une soirée de samedi un peu plus compliqué que prévue au succès monégasque contre Guingamp (3-2) en s’imposant face au Gazélec Ajaccio. Statu quo donc au classement avec 62 points pour chaque équipe. Mais les coéquipiers de Maxime Gonalons ont un avantage comptable non négligeable à deux journées de la fin et avant la réception de l’ASM : un goal average largement favorable ! Un succès samedi au Parc OL et ils seraient assurés à 99% de décrocher ce tant convoité ticket direct pour la Ligue des Champions.

Tant convoité car l’OL et l’ASM ne sont pas ou n’ont pas été les seuls à s’inviter dans la course aux étoiles. Beaucoup ont vu leur rêve s’éloigner lors de cette 36ème journée, ou même s’éteindre. Rennes, défait à Paris, n’avait déjà plus d’espoir. Tout comme Nice qui n’a rien ramené de son déplacement à Nantes et qui ne peut plus prendre les devants, la faute à un goal average trop défavorable. Saint-Etienne, tenue en échec face par Toulouse, est encore dans la course mais ce petit point pris semble insuffisant alors que l’écart est de 4 points. Tout se jouera donc ce samedi au Parc OL à l’avant-dernière journée…ou pas encore.


Calendrier de Lyon (2ème, 62 points, +22) :

contre Monaco, à Reims.

Calendrier de Monaco (3ème, 62 points, +10) :

à Lyon, contre Montpellier.

Calendrier de Saint-Etienne (4ème, 58 points, +8) :

à Nice, contre Lille.

Sur le même thème