feminines / Ligue des Champions féminine

Les féminines en finale !

Publié le 28 avril 2010 à 21:58

Les féminines sont allées décrocher un match nul (0-0) en Suède synonyme de qualification en finale de la Ligue des Champions après leur succès 3-2 à l'aller à Gerland.

Vainqueurs à Gerland (3-2) les joueuses de l’OL étaient en bonne position pour se qualifier en finale. Jean-Michel Aulas et Bernard Lacombe étaient aux premières loges dans les tribunes du stade Gammliavallen. Un stade encore en construction mais qui s’était doté d’une toute nouvelle pelouse synthétique.

La première occasion de la partie fut signée Elodie Thomis qui, lancée coté gauche, repiqua au centre pour frappe du droit mais ce fut sans danger pour la gardienne adverse. Par la suite c’est Stensland qui manqua le cadre sur une tentative du pied gauche (10e). Les olympiennes se créèrent une frayeur sur une sortie hors de la surface de leur gardienne Sarah Bouhaddi mais ce fut sans conséquences (14e). Pettersson, double buteuse au match aller se blessa sur un appui et laissa sa place à Molin. Malgré tout les joueuses d’Umea restaient dangereuses à l’image de Jakobsson qui tira de peu à coté du but après une percée plein axe (22e). Les Lyonnaises étaient bien dans leur match il ne manquait pas grand-chose pour que celles-ci ouvrent la marque. Thomis faussa compagnie à la défense suédoise mais sa frappe n’était pas assez appuyée pour inquiéter la gardienne Jönsson (33e). La plus belle occasion fut signée Lara Dickenmann qui, servie par Stensland, se présenta seule face à la gardienne adverse. Malheureusement celle-ci manqua totalement son duel en frappant trop mollement dans le ballon (41e). Ce score nul et vierge à la pause qualifiait les Lyonnaises mais ne les mettait pas à l’abri car seul un but pouvait suffire au bonheur des joueuses d’Umea.

Les joueuses de Farid Benstiti continuaient de se montrer pressantes dès le début de la seconde période mais manquaient de lucidité dans la zone de vérité. Les vagues lyonnaises déferlaient sur la cage de Jönsson mais ni Amandine Henry, ni Shirley Cruz ne parvenaient à cadrer leur tentative respective. La domination était clairement olympienne. Parfaitement servie par Thomis, la suissesse Lara Dicknemann buta sur la gardienne suédoise alors qu’elle était en position idéale (65e). Le coach suédois effectua tous ses changements afin de pousser dans les ultimes minutes. C’est en étant solidaires que les lyonnaises ont conservé ce résultat jusqu’au coup de sifflet final. Ce match nul 0 à 0 était synonyme de finale de Ligue des Champions. Rendez-vous le 20 mai à Getafe pour affronter les Allemandes du Turbine Potsdam.

Umea : Jönsson, Paulson, Berglund, Saari, Pettersson (puis Molin 19e), Konradsson, Jakobsson, E. Aberg Zingmark (puis Kapstad 81e), I. Aberg Zingmark (puis Nordlund 71e), Chikwelu, Ostberg.

OL : Bouhaddi, Franco, Renard, Georges, Rybeck, Cruz, Henry, Stensland, Dickenmann, Necib, Thomis.

Cartons : Stensland (23e), Necib (65e) pour l’OL. Molin (82e) pour Umea.