feminines / Le coin des filles

Les filles au révélateur européen...

Publié le 07 octobre 2008 à 15:29 par OT

L'Europe est de retour à Gerland. L'équipe féminine de l'OL affronte jeudi à 19h le Champion d'Autriche Neulengbach avant de se frotter au FC Zürich et aux "Ladies" d'Arsenal. Les Lyonnaises favorites devront justifier leur statut pour entrevoir les 1/4 de Finale.

Après une première participation en UEFA Women’s Cup remarquée, dans laquelle l'OL a atteint les demi-finales, les joueuses de Farid Benstiti veulent justifier l’évolution de leurs ambitions européennes. La saison dernière, les féminines de l'OL avaient dû passer par le 1er tour préliminaire avant de recevoir les matches du deuxième tour à Gerland. Parmi les 3 adversaires proposés par le sort, il y avait 2 têtes de série. Lyon était donc outsider et avait réalisé un petit exploit en se hissant dans le dernier carré.

Grâce à ce joli parcours, les Lyonnaises ont évité le premier tour préliminaire et abordent le 2ème tour dans la peau d’une tête de série : « Cette saison, cela risque d’être plus facile pour nous car si Arsenal est une excellente équipe, Neulengbach et Zürich semblent être à notre portée », avoue Camille Abily. La saison dernière, les Autrichiennes de Neulengbach avaient déjà eu l’occasion de se frotter aux « Arsenal Ladies » alors tenantes du titre, avec une cinglante défaite 7-0. Arsenal avait ensuite été sorti de la compétition par l’OL, justement, en 1/4 de Finale.

Face aux championnes d’Autriche, Lyon partira logiquement favori mêmes si l’ancienne Montpelliéraine Camille Abily préconise la méfiance: « Nous avions déjà joué cette équipe avec Montpellier il y a quelques années, à l’époque nous avions facilement gagné 7-0 mais je me souviens qu’il y avait des joueuses Brésiliennes assez techniques. Cette équipe a l’habitude de jouer la Coupe d’Europe, a pu accumuler de l’expérience, il vaut donc mieux aborder ce match avec prudence ».

Lyon a les cartes en main pour atteindre une nouvelle fois les 1/4 de Finale, c’est une certitude. Mais dans le coude à coude annoncé avec Arsenal pour s’emparer de la première place du groupe, la différence de buts peut avoir son importance. Les Lyonnaises seraient bien inspirées de s’imposer largement jeudi soir, pour essayer d’éviter de rencontrer leur tombeur de la saison dernière Umea dès le prochain tour. Les finalistes Suédoises figurent en effet dans le groupe 3, celui dont les 2 qualifiés seront opposés à ceux du groupe de l’OL…