feminines / Le coin des filles

Les filles déjà championnes d’automne !

Publié le 10 novembre 2008 à 10:25 par OT

Grâce à son succès 8-0 sur Hénin-Beaumont dimanche après-midi, l’OL féminin a réussi à conserver sa place de leader avant une trêve de deux mois.

Pour cause de Coupe du Monde des 20 ans au Chili, la trêve est déjà d’actualité pour les filles. L’occasion de tirer un premier bilan.

Avec 9 victoires et 1 match nul en 10 journées de championnat, les filles de l’OL occupent logiquement la première place du classement de D1. Mais derrière, Montpellier s’accroche avec insistance. Mis à part la défaite 2-1 concédée à Lyon, les Héraultaises ont remporté tous leurs matches et s’imposent légitimement comme le grand outsider du championnat.

Si les deux équipes de tête n’ont q’un petit point pour se départager, les Lyonnaises sont en revanche largement devant à la différence de buts. L’OL a déjà inscrit 56 buts et n’en a encaissé que 6, meilleure attaque et meilleure défense évidemment. Grâce à une différence de buts de +50 contre +16 pour Montpellier, on peut dire que le Champion de France possède un autre point de plus que son adversaire.

Avec déjà 17 buts au compteur, la Brésilienne Katia occupe la première place au classement des buteurs. Elle devance sa coéquipière Sandrine Brétigny dont le quintuplé face à Hénin-Beaumont ce week-end a porté son total à 11 réalisations. La Montpelliéraine Elodie Ramos buteur contre Lyon complète le trio de tête avec 10 buts inscrits.

Outre leur domination hexagonale, les joueuses de Farid Benstiti ont fait sensation en Coupe d’Europe. Le deuxième tour joué à Gerland a été surclassé par les Lyonnaises avec des succès 8-0 sur Neulengbach, 7-1 contre Zürich et 3-0 face à Arsenal. Que dire également de l’humiliation administrée aux Italiennes de Bardolino 5-0 lors du ¼ de finale aller disputé à Vérone jeudi dernier. Après le match retour du 18 novembre retransmis en direct sur OL TV, les Lyonnaises pourront s’accorder un peu de répit. Le championnat de France ne reprendra que le 10 janvier avec un déplacement à St-Bieuc.