masculins / OL F�nin

Les filles en finale: les réactions...

Publié le 05 mai 2005 à 19:22 par AT

Farid Benstiti (entraîneur des Lyonnaises) :

C'est la finale qui a été la plus difficile à s'annoncer. C'était un vrai match de Coupe comme vous avez pu le voir !

On a mal débuté, on avait un peu l'impression que les filles avaient peur. Elles ont ensuite su se ressaisir, tant mieux ! En deuxième période, elles ont commencé à jouer véritablement, face à cette équipe bien en place. A la mi-temps, je leur ai simplement dit de continuer sur la lignée des 10 dernières minutes, et d'insister un peu dans le jeu court. Un changement inspiré ? Séverine est une fille très efficace, elle a été en concurrence avec Christie Welsh, elle a un peu douté. Elle revient bien à un moment où on en avait besoin. Je lui ai parlé avant de rentrer, qu'elle plonge plus dans l'axe. C'est Séverine, elle est très efficace, on la connaît ! Tant mieux pour elle ! La finale ? C'est un premier objectif, puisqu'on n'a que ça à jouer. C'est l'objectif de gagner une compétition officielle. Et puis j'en ai un autre, un challenge personnel avec les filles, c'est de ne pas perdre un match jusqu'à la fin de la saison, et si possible, gagner tous nos matchs. Fier ? Oui, depuis que j'entraîne les filles je suis de plus en plus fier. C'est une discipline qui grandit. Les qualités de jeu, les qualités athlétiques s'améliorent, le public est présent. Et c'est un privilège d'avoir l'écusson Olympique Lyonnais. Ça a changé les mentalités, les filles le voient quand elles sont en déplacement.



Séverine Creuzet-Laplante (3 buts) :

Cette année, comme on ne pouvait pas avoir le championnat, c'était important pour le club d'arriver en finale. Ça a été dur. On n'était pas dedans au début, ça arrive, mais nous sommes bien revenues. On a eu la force morale de revenir, même avec deux buts contre nous. Ce triplé, c'est une satisfaction, quand on est remplaçante, ce n'est pas toujours facile. Maintenant, quand on peut donner la victoire, qu'on marque 1, 2 ou 3 buts, l'important c'est de gagner. A qui j'ai dédié mon premier but ? A mon fils Erwan, qui a 17 mois, tout ça c'est pour lui !



Cécile Locatelli (capitaine de l'OL) :

On peut commencer par rendre hommage à l'équipe de Soyaux, parce que ça a été un match difficile. On a eu du mal à rentrer dans la partie, la première mi-temps a été un peu ratée. Heureusement qu'on marque ce but un peu avant la mi-temps qui nous fait rester dans le match. Et puis après je suis très contente, c'est une super pote qui marque, une ancienne comme moi ! C'est la 3ème finale d'affilée, c'est bien. En championnat malheureusement c'est fini, alors on aimerait bien ramener la Coupe à M. Aulas !





AT
Sur le même thème