masculins / OGCN - OL

Les infos du week-end

Publié le 20 mai 2013 à 11:32 par SC

Pour l’avant-dernière journée, des larmes de bonheur au Parc pour la célébration du titre, des larmes de désarroi à Nancy, relégué en Ligue 2…Trois équipes encore dans la course à la troisième place mais l’OL en bonne position…Sochaux sous la menace de Troyes en vue du maintien…

Paris a fêté au Parc son titre de champion comme il se doit avec une victoire 3-1 et a dans le même temps infligé à Brest sa dixième défaite de rang. Ibrahimovic, qui a inscrit ses 28ème et 29ème buts, peut encore espérer atteindre la barre des 30 buts, ce qui n’a plus été fait depuis Papin en 90.

La course à la 3ème place a été encore très disputée, mais n’a pas donné son verdict… Alors que l’OM, assuré de sa 2nde place, a pu relâcher la pression, les stéphanois n’avaient eux pas le droit à l’erreur pour espérer encore à la Ligue des champions. Et ils ont battus, pour la première fois depuis 5 ans et demi, des marseillais qui étaient invaincus depuis dix matchs. Cette victoire 2 à 0 permet aux Verts de revenir à deux points du troisième.

L’OL sera européen pour la 17ème fois consécutive…Mais, les lyonnais n’ont pas su entériner leur place sur le podium et devra batailler jusqu’au bout pour la Ligue des champions. Ils ont été tenus en échec, 1 à 1, en terres niçoises. Avec ce match nul, Nice, quant à lui, a joué sa dernière carte pour accrocher cette place tant convoitée, à cause d’une différence de buts largement défavorable.

Il n’y avait plus eu de match nul entre lillois et montpelliérains chez ces derniers depuis 1995. Ce partage des points pourrait être fatal au LOSC, ratant une belle occasion de combler une partie de son retard sur l’OL. 5èmes à trois points, les Dogues ont compromis sérieusement leur chance de jouer la Coupe aux grandes oreilles une troisième fois consécutive.

Il ne reste plus qu’une place de relégation à décerner… Après Brest, Nancy est officiellement relégué en Ligue 2, 8 ans après l’avoir quittée. Cette défaite contre Bastia 2 à 1, la troisième de rang, a mis un terme aux illusions nancéiennes, qui avaient été permises après une folle remontée en seconde partie de saison. Le miracle n’aura donc pas lieu…en tout cas, pas en Lorraine. Les troyens, 18èmes et relégables depuis la 2ème journée, peuvent quant à eux encore espérer. Et ils s’en donnent les moyens, avec une troisième victoire d’affilée, cette fois-ci aux dépends des girondins sur la plus petite des marges. Mais, ils devront aussi compter sur une défaite sochalienne…

Malgré leur revers 2 à 1 contre Toulouse qui les empêche d’assurer leur maintien, les lionceaux gardent leur destin entre les mains. Premier non relégable avec 3 points d’avance, Sochaux ne peut s’éviter une dernière journée de la peur. Même si, mathématiquement, ils ne sont pas encore certains d’évoluer en Ligue 1 la saison prochaine, évianais et ajacciens ont pris une très belle option. Ex aequo avec Sochaux, Evian, avec son succès contre Valenciennes 2 à 0, et Ajaccio, qui a tenu en échec les rennais 1 à 1, peuvent être rejoints au niveau comptable mais ont l’avantage d’avoir une bien meilleure différence de buts.

Les rémois sont encore en meilleure posture…ils viennent tout juste d’assurer leur maintien. C’est le second promu, après Bastia, à le faire. Reims, qui n’avait plus gagné contre Lorient dans son stade depuis 1985 (4 défaites), a arraché une victoire, 1 à 0 contre les lorientais, qui tombe à pic. La course au maintien devrait donc se jouer entre Troyes et Sochaux…