masculins / OL 2 - Real 0

Les louanges s’entrechoquent dans la presse

Publié le 14 septembre 2006 à 11:43 par SR & SC

Aujourd’hui les louanges s’entrechoquent dans la presse pour saluer la victoire de l’Olympique Lyonnais.

Le Progrès titre « L’OL surclasse le Real » et illustre son papier par une photo des buteurs de cette inoubliable soirée : Fred et Tiago. Le premier s’apprêtant à enlacer le second afin de célébrer comme il se doit le second but de la soirée issu d’une véritable démonstration collective. Une photo que l’on retrouve également sur la Une du quotidien sportif l’Equipe.
Quant à Fred, « il a rappelé qu’il pouvait être le grand attaquant de l’OL » rappel le journal qui profite de la tournure du match pour reprendre le titre d’un film à la sauce football « L’OL sonne toujours deux fois. ». Dans son édition du jour, le régional précise que « l’OL a domestiqué son royal adversaire et parfaitement signé son entrée dans la grande cour européenne ». Par la suite, les éloge vont bon train : « Fred la bonne pointure », « Une première mi-temps sublime », « C’est l’OL qui commande… », « Encore plus fort »
Deux pages suivent l’analyse de match entre photos, déclarations, fait de match… et hommage, pour Djila, qui « s’en souviendra ».

Les éloges continues dans L’Equipe qui ne passe pas par 4 chemins en titrant « Lyon frappe fort». Et cette même photo revient, celle de Fred et Tiago, sous les flashs de tous photographes.
Le quotidien sportif remarque élégamment que les Espagnols peuvent allumer « Un cierge pour Casillas qui a sauvé son équipe d’une cuisante déroute ». Le portier ‘surclasse’ d’ailleurs ses coéquipiers en recueillant un bon 7,5.
Didier Braun applaudit l’énorme première période d’un OL faisant subir au Real une « énorme tempête ». Vincent Duluc, lui, rajoute même que « l’OL a tourmenté le Real Madrid dans des proportions cachées par le score » sous le titre explicite « Une sacrée fessée ».
Et pour finir par le début, on ne peut passer sous silence l’éditorial de l’Equipe : « Il ne semble pas incongru d’imaginer que les Champions de France ont, cette saison encore, un grand destin européen devant eux. » Un édito’ enrichi par les crayons humoristiques de Cuewel esquissant un supporter sur un fauteuil planant dans les nuages et chantant « Qui ne plane pas n’est pas lyonnais » devant son téléviseur.

« Chapeau, les Lyonnais ! » présente en caractère gras la Une d’Aujourd’hui en France complété par une joie de Govou…Fred et Tiago. Le Fait du Jour du quotidien rarement dédié au football est entièrement consacré à la performance de l’Olympique Lyonnais : « Un an après, Lyon surclasse à nouveau le Real ». Harold Marchetti souligne la « leçon de football ». Fred est encensé et en encadré, « Le Lodara » - bar lyonnais où une correspondante du journal à passé la rencontre – « c’est enflammé… »
Sur le même thème