masculins / Trophée des Champions

Les lyonnais à Montréal

Publié le 29 juillet 2015 à 23:01 par R.B

Après un vol sans histoire, l’OL est arrivé au Canada…

4 heures de transit et 7h de vol sans tenir compte des formalités (très rapides) n’ont pas altéré la bonne humeur du groupe. Le pilote Jean Lapointe a mené son avion de main de maitre : décollage 13H 25, atterrissage à 1H 25 (heure locale). Soit 5 500kms dans un confort appréciable accompagné par le délicieux accent du personnel de bord.

S’il pleuvait à Lyon au moment du départ, quelle chaleur moite en sortant de l’aéroport ! Une trentaine de degrés étouffante… Et des encouragements en se dirigeant vers le bus pour gagner l’hôtel. Des supporters guingampais attendaient par exemple avec impatience leur idole Claudio Beauvue et cherchaient des billets pour le match de samedi.

Pas de fatigue palpable mais des questions sur le décalage horaire. Si l’entrainement de l’après-midi devrait repousser l’envie de dormir, il est à prévoir que les partenaires de Maxime Gonalons seront réveillés tôt. Dans deux jours ces inconvénients disparaitront selon le Doc.

L’hôtel en plein centre-ville et un peu plus tard direction entrainement pour décrasser les organismes.

Sur le même thème