masculins / Toulouse - OL J-3

Les Lyonnais et le fair play

Publié le 10 février 2005 à 10:06 par R.B

[IMG4075L]Les Lyonnais, fidèles à leurs habitudes, continuent de respecter les lois du jeu… en ayant toujours la meilleure défense de l'hexagone. <b>41 cartons jaunes</b> soit à 2 cartons toutes couleurs confondues des <b>Auxerrois</b> de Guy Roux (39). Ces 2 formations se disputant régulièrement ces dernières saisons le titre d'équipe la plus fair play du championnat. Il est à noter qu'elles sont les seules à ne pas voir pris de carton rouge.

Les Lyonnais, fidèles à leurs habitudes, continuent de respecter les lois du jeu… en ayant toujours la meilleure défense de l'hexagone. 41 cartons jaunes soit à 2 cartons toutes couleurs confondues des Auxerrois de Guy Roux (39). Ces 2 formations se disputant régulièrement ces dernières saisons le titre d'équipe la plus fair play du championnat. Il est à noter qu'elles sont les seules à ne pas voir pris de carton rouge.



41 cartons jaunes dont 7 pour Essien, Réveillère et Juninho ; pour Berthod et Diarra ; 3 pour Cris ; 2 pour Cacapa, Govou et Frau ; 1 pour Abidal, Nilmar et Diatta. Juninho, le Lyonnais, en a pris 3 de suite comme l'Istréen Ilic.



Qui est le numéro un du championnat. Ilic, d'Istres avec 9 cartons jaunes et un carton rouge. Il devance le Bordelais Jemmali et le Marseillais Eduardo Costa, 8 cartons chacun.



Chez les Gones, Diarra et Essien avec 2 cartons jaunes sont sous la menace d'une suspension. Essien vient de prendre 2 cartons jaunes lors des deux dernières journées. La menace est sérieuse pour lui ! Diarra en a pris 2 lors des 5 dernières. Bien évidemment la Coupe de France compte pour les sanctions.



6 fois, les adversaires de l'OL ont terminé en infériorité numérique. 1 fois les Lyonnais ont inscrit le but de la victoire (Strasbourg) après l'expulsion. Une autre fois, à Bastia, ils se sont faits remonter au score.



Si l'on fait être complet sur ce sujet, les Olympiens ont été sanctionnés en Coupe de la Ligue : un carton jaune pour Clément ; en Coupe de France, un carton jaune pour Cris et en Champions League, 4 cartons jaunes Cris x 2, Diarra et Bergougnoux.



R.B