masculins / Strasbourg - OL 1-3

Les Lyonnais évitent le piège

Publié le 09 janvier 2010 à 22:38 par AG

Sur une pelouse délicate, les joueurs de Claude Puel n'ont pas été refroidi par la température ambiante en inscrivant trois magnifiques buts signés Gomis et Bastos (x2).

[IMG50014#C]

Les olympiens ont eu quelques péripéties pour rejoindre l’Alsace mais la malgré la neige et le froid ambiant, la rencontre se disputa bel et bien. La pelouse de la Meinau a été bichonnée durant la semaine et semblait être plutôt praticable du moins au coup d’envoi.

Les Strasbourgeois entamèrent le match en faisant le siège de la surface lyonnaise avec trois corners consécutifs. A la suite d’un  déboulé d’Ederson sur le flanc droit, Gomis reprenait de peu à coté à bout portant mais fut logiquement signalé hors-jeu (5e). A la onzième minute, Bafé Gomis, servi par Mathieu Bodmer, réalisa un contrôle de la tête et expédia une reprise de volée dans la lucarne de Gurtner. Un but exceptionnel pour l’ancien stéphanois déjà auteur d’un but cette semaine face au Club Africain. Dans la foulée, Michel Bastos perçait plein axe et ajustait une frappe du gauche sous la barre du portier alsaciens pour le deuxième but lyonnais (13e). Lloris eut un premier arrêt à réaliser sur une bonne frappe de Ledy à l’entrée de la surface de la réparation (20e). Bastos se chargea d’un coup franc lointain avec son pied gauche destructeur mais sa tentative fila dans les nuages (28e). Les Strasbourgeois trouvèrent l’égalisation grâce à Fauvergue qui reprenait de volée un centre en cloche de Gueye (37e). Les hôtes terminèrent bien la première mi-temps et Hugo Lloris effectua un arrêt de grande classe encore face à Fauvergue (43e). L’arbitre siffla la pause alors que la neige commençait à s’intensifié sur le stade de la Meinau.

Au retour des vestiaires, Mathieu Bodmer n’était plus sur la pelouse, remplacé par Jean-Alain Boumsong. On pouvait aussi constater que les latéraux lyonnais avaient permuté. Lamine Gassama passait ainsi à droite et Anthony Réveillère à gauche. Sur une belle percée de Chelito Delgado, Sikimic fut coupable d’une main flagrante en pleine surface mais l’arbitre ne signala qu’un corner (62e). Sur un corner olympien Gomis repris de la tête une déviation de Toulalan mais ne cadra pas sa tentative (65e). Sur une belle combinaison, c’est Antho Réveillère qui se présenta face à Gurtner mais buttait sur lui. Ensuite le tir de Bafé Gomis fut repoussé sur la ligne par Sikimic (67e). En contre-attaque, Bastos effectua un relais avec Gomis avant d’entrer dans la surface pour piquer victorieusement son ballon au-dessus du portier alsacien (72e). L’OL était enfin à l’abri. Les joueurs de Pascal Janin se créèrent une belle occasion par Gargorov qui venait de remplacer Fauvergue (77e). Les joueurs de Claude Puel terminèrent la rencontre avec une belle maîtrise et rejoignent donc les seizièmes de finale de la coupe de France.  

[IMG50014#C]

 

Sur le même thème