masculins / Peace Cup 2007

Les Lyonnais sont à Séoul

Publié le 14 juillet 2007 à 13:50 par R.B

Au lendemain du succès face à Shimizu, l’OL a pris l’avion pour prendre ses quartiers à Seoul. Au menu de ce samedi un peu de repos avant l’entraînement en fin d’après-midi…

A 10h légèrement passé, la troupe lyonnaise a rejoint les nuages pour atterrir 50 minutes plus tard à Séoul. Le soleil était au rendez-vous pour accueillir Cris et ses partenaires dans la capitale où ils vont pouvoir défaire leurs sacs pour, si tout se passe bien, une semaine.Un vol sans histoires malgré le vent violent présent à Busan au moment du décollage. « J’ai bien dormi et je ne pas rêvé de mon but ». Le jeune Anthony Mounier semble frais et dispos, pas trop perturbé par sa réussite contre Shimizu. Sébastien Squillaci n’a pas pu passer d’IRM. Il en saura un peu plus dans la journée sur cette douleur qui le fait boiter.

Les formalités à l’aéroport exigent un peu de patience. Que de temps à attendre, puis à passer dans les transports ! L’envers du décor n’est pas toujours aussi vert que les pelouses Médiatisées. Guy Genet avoue en souriant : « les déplacements européens, c’est de la rigolade par rapport à tout ce qu’il faut prévoir pour ces 10 jours en Corée du Sud… Je vais avoir l’impression que ma saison est terminée en rentrant à Lyon ».

Séoul et ses 12 millions d’habitants. Le fleuve Han-Gang, sa circulation, son gigantisme. Il y a eu bien sûr tout autre chose que le béton, l’acier, les ponts gigantesques, les routes surélevées. Prendre par exemple une petite rue perpendiculaire à une des immenses avenues pour respirer d’autres odeurs, voir d’autres scènes de la vie ordinaire. Quant à dégoter un restaurant local « compréhensible », cela relève parfois d’un sport pas évident. Et c’est en voyant arrivé les plats que vous savez… ou pas… ce que vous allez manger !

17h 30 ce samedi 14 juillet. Au passage, le samedi en Corée du Sud est un jour ouvré ! Après une bonne sieste, retour à l’effort. L’entraînement a lieu sur la pelouse du stade de Seongham foulée après un nouveau long périple en bus! Squillaci est resté à l’hôtel après avoir passé l’IRM. Toulalan se contentera de marcher en raison d’une béquille sur la cuisse gauche. Pour le reste du groupe, échauffement avec et sans ballon. Puis une longue mise en place tactique sur le placement et le replacement défensif. Alain Perrin ayant expliqué en détail ce qu’il souhaitait et corrigeant plusieurs fois l’exercice. Enfin, une opposition sans Govou, Coupet, Benzema, Belhadj, Müller, Clerc qui se sont offerts une séance d’étirements avec Robert Duverne. Baros pour sa part s'est fait massé le pied.

2 heures d’entraînement par une température très agréable. Cela change de l'édition 2005. Il est désormais 19h 30 ; retour à l’hôtel 45 minutes plus tard. Pas de ballon dimanche matin. Une seule séance fixée dans l’après-midi.

[IMG42275#C]

[IMG42276#C]

[IMG42274#C]

[IMG42277#C]

[IMG42278#C]

[IMG42279#C]

[IMG42281#C]

[IMG42280#C]