feminines / Le coin des filles

Les matchs de la réserve

Publié le 23 novembre 2007 à 17:32 par MG avec PC

Déplacements à risques.

Les réserves se déplaceront toutes les deux. La D3 se rendra à Muret (en Haute-Garonne) et l’Honneur à Guillerand en Ardèche. Les deux équipes olympiennes mettront en jeu leurs places de leaders. Si le potentiel à lui seul devrait permettre de réussir l’objectif du week-end, nul doute que les groupes se sentiront également investis d’un devoir : faire honneur à leurs aînées qui ont accompli l’exploit mercredi à Arsenal de porter haut les couleurs de leur club en Europe.

D3 : Souder encore le groupe

Les joueuses de Frédéric Strappazzon partiront ce samedi en car pour rejoindre Muret en Haute-Garonne. « Nous serons mis dans de très bonnes conditions pour préparer ce match. En partant la veille et en dormant à l’hôtel, cela permettra au groupe d’évoluer ensemble et de poursuivre sa construction. Nous en profiterons également pour tirer un bilan de notre match de dimanche face au Cannet Rocheville (4-1). »
Concurrent direct aux premières places, Muret est l’une des formations qui jouera la montée cette saison [ndlr : les réserves de D1 n’ont pas véritablement d’enjeu sur ce plan-là]. Situé 4e à 2 points des Lyonnaises, Muret aura clairement le dessin de contrarier ces dernières. Avec des arguments offensifs affirmés (14 réalisations contre 17 à l’OL), et deux attaquantes postulants en équipe nationale, voilà les Olympiennes prévenues.
« Ce sera un bon test défensif pour nous qui avons encaissé 3 buts en 2 matches. Il nous faut resserrer ce secteur de jeu. De plus, nous évoluerons sur un terrain synthétique ce qui change la technique en ce domaine. »

Dimanche à 15 heures, Muret (4e, 17 points, 14 BP, 8 BC) – OL2 (1er, 19 points, 17 BP, 4 BC).

Honneur : Ne rien concéder

Dimanche, le groupe Honneur prendra la route dès 10 heures pour se rendre à Guillerand en Ardèche retrouver le finaliste de la coupe Rhône-Alpes 2007, battu par les olympiennes. Les filles de Cécile Locatelli prendront un déjeuner en commun histoire de souder un peu plus un groupe qui évolue de mieux en mieux.
Cette semaine cependant, les coaches ont baissé un peu l’intensité des séances afin de permettre aux joueuses de récupérer après des matches difficiles et des températures soudainement très froides la semaine dernière qui ont contribué à user les organismes.
« Il y a eu également la coupe Fédérale, des rencontres importantes que ce soit en D3 ou en honneur et d’autres délicates à préparer, complète Cécile Locatelli. Nous aurons affaire samedi à forte parti. Rhône-Crussole est une équipe joueuse qui m’avait beaucoup plu lors de la finale de la coupe Rhône-Alpes en fin de saison dernière ».
Les Ardéchoises restent sur un match nul face à la Véore et sur deux défaites face à Saint-Genis-Laval et à Nivolas la semaine dernière. Il est impératif pour les Ardéchoises d’enrayer l’hémorragie au plus vite et les Lyonnaises pourraient se heurter à un adversaire plus remonté que jamais. D’autant que la dernière défaite (2 à 1) ne paraît pas refléter le jeu fourni. Le manque de réalisme face à un relégué de D3 n’a pas pardonné.
« On s’attend bien sûr à un match couperet avec un petit goût de revanche, prévient l’entraîneur. Mais nous sommes capables de produire du beau jeu. Attention cependant aux moments d’inattention défensivement qui nous ont coûté des buts ».

Le groupe pressenti : Julie Perrodin – Marine Denoyer, Ophélie Brevet, Fanny Alonso, Marie Bolatre, Marine Lespinasse, Fanny Quetand, Karine Gorée, Marlène Legal, Astrid Baule, Sarah Verdan, Amel Majri, Anaïs Ribeyra, Caroline Billon-Galland.

Samedi à 15 heures à Guillerand (Ardèche), Rhône Crussol (4e, 20 points, 21 BP, 11 BC) – OL3 (1ère, 26 points, 39 BP, 8 BC)

[IMG42488#C]
Sur le même thème