masculins / OL Féminin

Les moins de 13 ans en embuscade

Publié le 21 décembre 2005 à 18:05 par PC

A Corbas, OL4 bat Corbas 6-1 (4-1). Les joueuses de moins de 13 ans dirigées par Lionel Payet ont achevé samedi leur première partie de la saison sur une bonne note, en vérité sur le même ton que celui adopté depuis septembre.

Ce groupe en effet victorieux ce week-end à Corbas 6 à 1 (4-1) occupe la deuxième place d’un classement serré où trois clubs se disputent la tête et où le suspense risque de durer.
Pour cela, elles devaient achever 2005 sur une victoire à Corbas. Elles l’ont fait sans souffrir de beaucoup de contestations si ce n’est de la part de quelques joueurs adverses particulièrement vexés, voire grossiers. Mais c’est aussi dans l’adversité, quelle qu’elle soit, que l’on apprend le contrôle et le sang-froid. La seule réponse qui vaille reste celle du terrain !
Ainsi, le bloc équipe a joué son rôle et cela doit revenir dans l’apprentissage comme un refrain. On ne marque pas sans passe décisive. On ne gagne pas sans défense, on ne construit pas sans solidarité. Le message court toujours. Les filles de Lionel Payet auraient d’ailleurs pu gonfler davantage leur capital buts si toutes les joueuses l’avaient bien assimilé samedi.
La défense pour sa part déroge peu aux consignes, témoin ses 4 buts encaissés en huit journées. Meilleure défense et de très loin du groupe A, les Olympiennes rentrent dans les trois plus solides remparts de la deuxième division, soit 65 équipes derrière trois leaders : Lyon FC2 (groupe E – 3 buts), Limas AS (groupe F – 3 Buts) et Grand Ouest lyonnais (groupe B – 4 buts). Ces chiffres ont le mérite de bien résumer les raisons d’un bon trimestre.

Au classement, les jeunes de Lionel Payet se classent en deuxième position (29 points) à une toute petite longueur derrière Dardilly (30 points) mais aussi avec un match de retard à disputer contre l’ASVEL classé dixième. Il convient d’ajouter à la lutte pour le fauteuil de tête, le club de la Trinité, 3e avec 25 points et deux matches de retard.
Mais le temps pour toutes ces jeunes filles est désormais aux vacances, au repos et aux cadeaux. Elles les ont bien mérité.
Le groupe (notre photo) : Pauline Peyraud Magnin – Mélissa Neyrard (cap), Cindy Berthet, Margaux Genin, Mégane Lopes-Torres, Marie Bolatre, Astrid Baule, Marine Buet, Capucine Ferry, Ophélie Brevet, Amélie Manhès, Marine Gisbert, Boudau Viviane, Cloé Faillant.
Sur le même thème