masculins / Apr�Bordeaux

Les mots et les maux de Tola Vologe

Publié le 13 décembre 2004 à 16:03 par SR

[IMG4099L]Les Olympiens se sont entraînés ce matin sous le regard des coachs lyonnais et sous la voix de Robert Duverne... rien d'étonnant. Elber, soins; Claudio Caçapa est toujours en rééducation au Brésil; Ben Arfa, soins; Abidal, lui, s'est entraîné normalement et a conclu par un tennis ballon aux côtés de Clément et d'Hima face au trio Gomez-Frau-Puydebois. De l'autre côté du terrain, Jo Bats et ses gardiens de but...

Les Olympiens se sont entraînés ce matin sous le regard des coachs lyonnais et sous la voix de Robert Duverne... rien d'étonnant. Elber, soins; Claudio Caçapa est toujours en rééducation au Brésil; Ben Arfa, soins; Abidal, lui, s'est entraîné normalement et a conclu par un tennis ballon aux côtés de Clément et d'Hima face au trio Gomez-Frau-Puydebois. De l'autre côté du terrain, Jo Bats et ses gardiens de but... jusqu'ici toujours rien d'étonnant mais si l'on observe bien, avec le zoom de l'apareil photo, on devine le visage de Grégory Coupet, de retour sur les terrains pour un travail en souplesse. "Enfin la reprise" déclare-t-il " Il faut préciser que c'est la reprise des terrains car je n'ai jamais laché. Reprendre de la cardio, de la flexion au niveau du genou, de la mobilité, de la souplesse... Cela fait du bien mais il va encore falloir bosser et encore bosser pour reprendre l'agilité d'avant.

Le ballon? Je l'ai toujours touché, par contre là, je sors du sous-sol. Je quitte la salle d'entraînement et retrouve les terrains de Tola Vologe; c'est ce qui fait la différence. Je reprend mes repères, retrouve un équilibre et une notion d'espace que je n'avais pas en salle.

On est dans les temps; on rentre dans la 6ème semaine, la cicatrisation est maintenant totale; je peux y aller plus fort à l'entraînement mais sans aller à l'extrême non plus. Je ne sens plus de douleur, simplement des petites gênes au niveau de la flexion, ce qui est parfaitement normal pour l'instant
."



En sortant des vestiaires et après quelques signatures, Anthony Réveillère s'exprime "On arrive au dernier match de la saison, un grand match pour finir face à un prétendant au titre : Marseille. Les Phocéens restent sur un mauvais résultat face à Auxerre, chez eux, et auront à coeur de bien terminer l'année en essayant de prendre 'un' où 'des' points à Gerland. De notre côté nous souhaitons terminer l'année en beauté en faisant un bon résultat pour nous, pour le public et pour Lyon. L'objectif : 3 points et rester inviaincus, conserver Lille à 3 points de nous tout en mettant notre adversaire du soir à 13 points. Cela pourrait faire une très bonne soirée.

Le coach voit le président ? Cela n'est pas notre affaire."


Un peu plus tard, pendant que Lamine Diatta expliquait sa course de vitesse pour rattraper Darcheville devant le but de Nico "J'ai fait mon devoir, vitesse grand V", P-A Frau à quelques pas de là rappelait aux confrères journalistes les quelques centimètres manquant pour l'ouverture du score : "Manque de réussite, c'est dommage... C'est dommage. Cela m'aurait fait du bien de marquer mais cela va venir, le travail va payer."





SR
Sur le même thème