masculins / Lille - OL J-4

Les mots et les maux de Tola Vologe

Publié le 19 janvier 2005 à 14:13

[IMG4395L] Après un bon et bel entraînement composé de mini-oppositions et d'exercices physiques, Frau, à la sortie des vestiaires, abordait quelques points concernant la rencontre des Gones de ce dimanche à Lillle tandis que Cap'tain Claudio Caçapa espèrait bientot son retour sur les terrains.

Ce matin à Tola Vologe, l'entraînement des olympiens procurait beaucoup de plaisir à regarder, d'autant plus qu'il s'agissait d'oppositions. Comment ne pas apprécier toutes ces belles phases de jeu et ces buts audacieux. En veux-tu en voilà, du Cris à l'état pur ; du Nilmar vif, rapide ; Réveillère rusé, malin ; Juninho aux commandes, à l'organisation ; Bergougnoux audacieux qui verra son lobe millimétré repoussé par Coupet, en forme olympienne, c'est à se demander s'il a été blessé cette saison ; Truchet sérieux, propre ; Idangar et ce ballon qui lui colle au pied ; Essien... Benzema... Djila... quelle partie de plaisir !



Après l'entraînement, Claudio Caçapa sortait d'une séance en salle, l'occasion pour nous de prendre de ses nouvelles "Je poursuis ma rééducation en salle durant cette semaine. Je cours également et je fais pas mal d'exercices. J'espère retoucher le ballon la semaine prochaine.

Mes objectifs ? De mon côté j'ai envie de réattaquer la compétition le plus rapidement possible, comme tous joueurs revenant de blessure. Je ne ressens plus aucune douleur aujourd'hui mais il ne faut pas aller trop vite. Je verrais cela avec le docteur. On regardera ensemble comment se porte mon genou tout en espérant que ce dernier me permette de jouer début février.

Lille-OL ? Belle affiche. Beaucoup d'enjeu. Je compte sur mes coéquipiers pour faire un très très très bon match à Lille et pour ramener des points de ce déplacement."



Frau, quant à lui se méfie de la rencontre de dimanche soir, ni l'OL ni le LOSC ne sont en tête du classement par hasard "Nous avons un match important à négocier dimanche et encore 5 mois de championnat derrière. On travaille bien à l'entraînement pour préparer toutes ces rencontres. Ce match est une occasion pour eux de revenir à trois points de nous en cas de succès mais on ne compte pas se laisser faire. On a les moyens de faire un bon résultat là bas et de les distancer un peu plus.

Le parcours lillois ? Il surprenait au départ, mais plus maintenant. Ils sont à leur place, une place qu'ils méritent amplement. Ils possèdent une bonne équipe et s'ils sont toujours présents dans le peloton de tête du classement, ce n'est sûrement pas par hasard. Ils sont toujours deuxièmes du championnat devant des équipes comme Monaco, Marseille et Auxerre ce qui n'est pas rien. Il faudra donc être méfiant tout en sachant que l'on possède des arguments pour les faire chuter.

Revanchards ? Un tout petit peu du fait que ce soit la seule équipe à ce jour à nous avoir fait chuter en France cette saison."

Eric Abidal rencontré un peu plus tard, concluait cette matinée en laissant entendre qu'il aurait toujours envie de jouer, même sur une jambe... mais il n'est pas docteur "Demande au doc, il sait ce qui est bon pour moi".



Tous les jours, retrouvez le point santé du groupe dans la rubrique Tola Vologe



SR

Sur le même thème