masculins / Stage

Les nouveaux visages : Dorian Grange

Publié le 30 décembre 2015 à 18:35 par SC

Le gardien de 19 ans a écourté ses vacances pour participer à sa première sortie avec le groupe professionnel. Un plaisir pour lui de pouvoir goûter au haut-niveau.

Est-ce que tu peux te présenter pour ceux qui ne te connaissent pas encore ?

« Je m’appelle Dorian Grange. J’ai 19 ans, je suis né en 96. Je fais partie du  groupe CFA. Je suis à l’OL depuis maintenant 8 ans. J’ai commencé le foot dans un petit club à Mornand, là où j’habite dans la périphérie lyonnaise. Je suis passé ensuite par Messimy et je suis arrivé à l’OL à 12 ans ».

Comment se passe le stage ?

« Super bien. J’ai été très bien accueilli. Je connaissais quelques joueurs. C’est un appui pour m’intégrer. Le groupe vit bien. Il y a une bonne ambiance. C’est vraiment un plaisir d’être ici… Je suis très content. On m’avait appelé pour me dire que c’était possible que je sois convoqué pour ce stage et qu’on allait me tenir au courant. J’ai eu un ou deux jours d’attente. On m’a rappelé pour confirmer. Je suis très content malgré que ça coupe mes vacances (sourire). C’était une superbe occasion. J’ai fait quelques entraînements avec le groupe Pro mais c’est la première fois que je fais vraiment partie du groupe ».

Est-ce que tu as ressenti une grande différence de niveau ?

« On sent une grande différence avec le niveau CFA. Il y a plus d’exigence, plus de vitesse. Il y a vraiment à pallier à franchir. C’est autre chose le niveau professionnel ».

Comment s’est passée ta première partie de saison ?

« En CFA, je n’ai pas eu beaucoup d’occasions de jouer puisque Lucas Mocio est là. J’ai fait un match amical en début de saison contre Chasselay. J’ai aussi joué face à Sarre-Union le dernier match avant la trêve ».

Quels sont tes objectifs pour la suite ?

« Je veux jouer le plus de matchs possible jusqu’à la fin de saison. C’est super important pour un gardien de but d'enchaîner les matchs. Je vais essayer d’être au maximum avec le groupe professionnel tout au long de la deuxième partie de saison et pourquoi pas décrocher un contrat à la fin ».