masculins / OL - Milan AC

Les nouvelles ambitions milanaises

Publié le 18 juillet 2015 à 10:12 par SC

En difficulté depuis quelques saisons, le Milan AC espère bien renouer avec son passé glorieux. L’arrivée de Sinisa Mihajlovic sur le banc ou la présence de très nombreux internationaux dans les rangs rossonero sont autant de signes optimistes.

Le groupe rossonero est tombé hier dans la soirée et il reste impressionnant. Malgré les résultats décevants des derniers mois, le Milan AC compte dans ses rangs des joueurs confirmés. Pour preuve notamment, les Italiens sont presque tous passés par la sélection azzurri. De Sciglio, Montolivo, Nocerino, Poli, Matri, Antonelli, Bertolacci…sont tous internationaux italiens. Les non locaux de l’équipe ne sont pas en reste.

Ils sont aussi habitués aux joutes internationales avec leur sélection respective. De Jong, finaliste de la Coupe du Monde 2010, est un pilier des Pays-Bas. Honda est le maître à jouer de la sélection japonaise. Suso, qui a participé à toutes les sélections de jeunes de la Roja, est l’un des grands espoirs du football espagnol. Mexes, formé à l’AJ Auxerre, compte 29 apparitions sous le maillot des Bleus.

Alex, double champion de France avec Paris et international brésilien, est lui aussi bien connu du côté de Gerland. En 2005, alors joueur du PSV, il avait privé l’OL d’une demi-finale de la Ligue des Champions. C’est même-lui qui avait inscrit le but égalisateur hollandais, synonyme de prolongations puis d’une séance de tirs au but fatale aux Lyonnais. L’issue du match aurait pu, et dû, être différente avec ce fameux penalty non sifflé après une faute du gardien sur Nilmar.

Sur le papier et sur le terrain, le Milan AC a donc de nombreux atouts à faire valoir pour retrouver les sommets nationaux et européens. Sur le banc aussi. Après les échecs de Seedorf et Inzaghi, les dirigeants rossonero cherchaient le maître d’œuvre capable de construire l’avenir. Et ils l’ont trouvé en pariant sur Sinisa Mihajlovic, l’ancien entraîneur de la Fiorentina, Catane ou encore de la sélection serbe. Son dernier et convaincant passage à la Sampdoria n’avait pas laissé indifférent les dirigeants du club lombard alors à la recherche d’un coach à la hauteur des nouvelles ambitions milanaises.


Le groupe à Gerland : Abbiati, Donnarumma, Lopez, Alex, Antonelli, De Sciglio, Calabria, Ely, Mexes, Paletta, Zaccardo, Bertolacci, Bonaventura, De Jong, Mauri, Montolivo, Nocerino, Poli, Cerci, Honda, Matri, Niang, Suso.

Sur le même thème