masculins / Le coin des filles

Les résultats commentés de la réserve féminine

Publié le 06 mai 2008 à 16:08 par MG avec PC


Honneur : un bon derby et un doublé en vue

À la plaine des Jeux de Gerland, OL bat Saint-Genis-Laval 3-0 (1-0).
Buts : Karine Gorée (43e), Emilie Gonssollin (53e), Chloé Failland (77e).

Après sa qualification en finale de la coupe Rhône-Alpes, l’OL n’a pas baissé le rythme poursuivant ainsi sur l’objectif d’un doublé coupe et championnat.
« C’était un match piège, confiait Cécile Locatelli, surtout après l’influx laissé le jeudi en coupe. St Genis a résisté physiquement et sans fermer le jeu ce qui a permis de nous exprimer. Nous avons connu beaucoup de déchets devant le but retardant le moment de se mettre à l’abri. Mais le travail paie. J’ai vu du jeu varié et intéressant. Nous conservons nos deux points d’avance sur La Véore et nous avons le destin entre nos mains pour cette fin de saison. »
Dimanche à 13 heures, l’Honneur accueillera Rhône Crussol alors que pour une place de barragiste, La Véore se rendra à Nivolas.


3ème Division

La D3 disputera sa 17e journée dimanche à 15 heures à la plaine des jeux face à Redessan, avant dernier, mais qui avait accroché le nul face aux filles de Frédéric Strappazzon au match aller. Avec 6 points d’avance sur Montpellier, l’OL pourrait s’assurer du titre de la poule D avec une victoire.


1er mai : qualifiées en finale de Coupe Rhône-Alpes

A Portes-les-Valence, OL et La Véore 0-0. OL qualifié aux tirs au but 6 à 5.
Le groupe : Alexandra Muci – Marie Bolatre, Astrid Baule, Emilie Gonssolin, Marine Lespinasse, Fanny Quetand, Sarah Verdan, Mélanie Martin, Habla Babasaïd, Karine Gorée, Marlène Legal, Marion Hernandez, Chloé Failland, Coralie Jousselme.

C’est au bout du suspense, jusque à la mort subite des tirs au but que les filles de Cécile Locatelli ont arraché leur qualification pour la finale de la coupe Rhône Alpes jeudi à Portes-les-Valence face à La Véore. Le sort qui a désigné cette finale avant la lettre a penché en faveur les Lyonnaises, bien aidées par les inspirations de leur gardienne Alexandra Muci qui a effectué deux arrêts décisifs dans ses face-à-face ultimes. Le premier a permis de remettre son équipe dans la course après le poteau heurté par Karine Gorée et le second, du bout du pied, d’envoyer toutes les copines en finale pour la deuxième année consécutive.
Dans le jeu cependant, aucune des deux formations n’avaient réussi à prendre le meilleur sur l’autre même si la capitaine olympienne Fanny Quetand avait accroché la base du poteau à l’entame de la deuxième période (49e).
Mais depuis le match de championnat à La Véore, là où l’OL avait repris sa place de leader de haute lutte 3 à 1, chacune savait que ce serait un rude combat. La Véore ferait une belle formation de D3, elle mérite de quitter l’Honneur.
Les deux équipes ont connu leur période et leurs occasions pour finalement se neutraliser.
« Nous avons eu 20 minutes intéressantes en 1ère période, commente Cécile Locatelli. Nous aurions pu faire la différence. Je suis par contre déçue sur le pressing que nous avions mis en place. Nous avons été trop désordonnées et créé des décalages. La défense a aussi flotté. Mais il y avait une grosse intensité. Les filles avaient la pression. Elles n’ont pas su reproduire le match de haut niveau développé à La Véore en championnat, cela malgré l’envie. Et l’adversaire s’était préparé à livrer un match plus rythmé. En deuxième période, les Drômoises ont un peu baissé et nous avons mieux fonctionné, en montrant cependant trop de fébrilité dans la conclusion. La perte d’Habla Babasaïd sur blessure avant la pause nous a privées de percussion. J’ai aimé pour sa mentalité la rentrée de Coralie Jousselme de retour de blessure et la performance de notre gardienne Alexandra Muci, déterminante. Mais il faudra travailler sur cette crainte de l’enjeu qui nous prive de lucidité. Car on sait que l’on est partout attendue. »

La finale début juin opposera donc l’OL à Notre Dame Mesage qualifié aux tirs au but face à Pontcharra.


Coupe Fédérale moins de 16 ans : rien n’est fait

A Saint-Etienne, RC Saint-Etienne et OL 2-2.

Le groupe de 10 jeunes joueuses dirigé par Frédéric Strappazzon n’a pas réussi à assurer la qualification pour les phases finales de la coupe Fédérale 16 ans.
Avec un succès confortable mais long à se dessiner à Séguret, les Lyonnaises devaient accrocher cette victoire pour se mettre en situation favorable. Le résultat nul les place en tête de la poule de 3 mais simplement grâce au Goal average qui leur confère deux buts d’avance sur les Stéphanoises.
Il leur faudra donc gagner le plus largement possible jeudi prochain au Puy pour espérer poursuivre l’aventure.

Sur le même thème