masculins / OL F�nin

Les résultats des équipes féminines

Publié le 09 octobre 2005 à 18:32 par AT/PC

Honneur : l'OL3 sans s'affoler



Il a fallu beaucoup de patience et de sang froid à la formation d'honneur de Jacques Foraison pour ne pas tomber dans l'agacement dû à une possession de balle insolente paraissant incompatible avec un score nul qui ne parvenait pas à se débloquer.

Hier soir à 19 heures sur le terrain synthétique de la plaine des jeux de Gerland, la réserve 2 s'est heurtée longtemps à une formation de Saint-Cyr Féline venue en terre lyonnaise chercher le nul. Et l'on sait combien il est difficile de manœuvrer une défense solide arc-boutée sur son but.

La situation aurait cependant pu se débloquer souvent au cours de la première période tant les Lyonnaises ont poussé. Mais les Kenza Dali par deux fois, Lydia Miraoui, Claudia Ruzza et Amélie Barbetta (sur coup-franc) n'ont pu accrocher le cadre ou se sont heurter à la gardienne. Pour les olympiennes à la limite de d'agacement, la pause se présentait au bon moment.

Jacques Foraison par un discours encourageant ne laissant pas transparaître le doute qui commençait aussi à l'envahir a su remobiliser les énergies et aplanir la tension nerveuse.

« J'ai demandé de la patience dans la construction. Le groupe restait organisé, un signe très positif. Il fallait maintenant rectifier ces maladresses dans la finition. »



L'art de Dali



Il a cependant fallu attendre encore une 20e de minutes en seconde période pour enfin trouver la délivrance sur une percussion splendide. Alertée par Marie Bolatre, Kenza Dali partie du milieu de terrain s'est offerte une accélération étonnante sur son côté droit, déposant toute la ligne arrière avant de plonger vers le but et d'accrocher l'angle (64e) qu'elle avait visé deux fois en première mi-temps.

Sans lâcher pour autant, les visiteuses se présentaient par trois fois à proximité des 18 mètres d'Alicia Allemoz mais sans danger majeur. C'est au contraire l'OL qui se mettait à l'abri à la 80e minute où, sur un centre précis de Claudia Ruzza, Sarah Ghazi sortait vainqueur dans les airs de la gardienne un peu courte.

2-0, score identique à celui accrocher par Saint-Etienne, l'autre ténor de la poule, voilà qui concrétisait un peu mieux l'intense pression imprimée par les Lyonnaises. Saint-Cyr Féline en fera souffrir d'autres !

Le coach ne cachait d'ailleurs pas une certaine satisfaction : « Nous n'avons pas concédé de but contrairement aux deux matches précédents. Les filles ne se sont pas affolées et sont restées organisées. Bien sûr elles ont été gênées par l'adversaire qui venait chercher un nul et qui a montré de l'engagement et beaucoup d'envie. Cependant, nous avons manqué de présence devant le but et pêché dans la finition. Nous avons également éprouvé des difficultés à déstabiliser Saint-Cyr en tournant le jeu assez vite. Mais ma grande satisfaction aujourd'hui, c'est Kenza Dali qui a apporté le danger sans faiblir en percutant, en centrant, en provoquant. »

Le prochain challenge se déroulera à Saint-Etienne dans deux semaines où la place de leader se présentera comme l'enjeu essentiel du week-end. Alors que samedi prochain, les 16 ans disputeront le premier tour de la Coupe Fédérale.





Coupe fédérale 13 ans



A Aix-les-Bains, 13 ans de l'OL battent Pays d'Alby 7-1 (mi-temps 0-1)

Les plus jeunes ont rejoint samedi les bords du lac d'Aix-les-Bains pour disputer le premier tour de la coupe Fédérale. Trois formations devaient s'affronter en plateau mais Grenoble a déclaré forfait. Ainsi, au lieu des deux mi-temps de 12 minutes disputées habituellement dans ce type de tournoi à 7, l'OL et l'équipe du Pays d'Alby décidaient de s'affronter en deux fois 30 minutes. Une chance s'il en est pour les jeunes lyonnaises absentes en début de rencontre. Le Pays d'Alby très combatif inscrivait le premier but sans que les olympiennes ne parviennent à refaire leur handicap dans cette première demi-heure. Elles retrouvèrent leurs esprits en seconde période après cette mise en route laborieuse (inquiétante ?) et prirent enfin la situation en main pour s'imposer 7 à 1.

Heureusement que les circonstances leur avaient donné une heure pour se mettre dans le match… Il n'en sera pas de même à chaque tour.





AT avec PC
Sur le même thème