masculins / OL - Strasbourg J-2

Les retrouvailles avec Gerland se précisent...

Publié le 05 août 2005 à 13:33 par R.B

[IMG6046L]L'entraînement du jour a eu lieu à huis clos sur la pelouse du stade de Gerland. Les premiers à revenir sur les installations de Tola Vologe furent les « répétiteurs » de coup franc Juninho, Clément, Carew, Ben Arfa, Govou, Pedretti. Les jeunes Riou et Duperray se succédant dans la cage pour tenter de stopper les tentatives de ces artilleurs. « Sid » Govou a démontré son réalisme dans cet exercice qu'il pratique peu en match. Pour le reste, la troupe lyonnaise est d'humeur très joyeuse...

L'entraînement du jour a eu lieu à huis clos sur la pelouse du stade de Gerland. Les premiers à revenir sur les installations de Tola Vologe furent les « répétiteurs » de coup franc Juninho, Clément, Carew, Ben Arfa, Govou, Pedretti. Les jeunes Riou et Duperray se succédant dans la cage pour tenter de stopper les tentatives de ces artilleurs. « Sid » Govou a démontré son réalisme dans cet exercice qu'il pratique peu en match. Pour le reste, la troupe lyonnaise est d'humeur très joyeuse comme l'a prouvé en autre le concert de klaxon en revenant de Gerland.



Pendant que le groupe de Gérard Houllier reprenait ses marques dans son jardin avant la venue de Strasbourg dimanche, celui de la CFA disputait une partie acharnée à Tola Vologe. Riou, Hartock, Brugnaud, Clerc, Truchet, Benzema, Faussurier, Viale, Gent, Paillot, N'Diaye, Mounier, Thomas, Beynié… faisaient une dernière répétition avant le déplacement à La Duchère samedi à 18h pour l'ouverture de leur championnat. Ces jeunes retrouveront notamment Jacqmot dans le camp adverse.



Après l'effort et le réconfort d'une douche, Sylvain Monsoreau fut le premier à passer en salle de presse. « Cela a toujours été un plaisir de jouer à Gerland. J'ai fait 2 matchs nuls et connu une défaite. Il y a de l'excitation à quelques heures de fouler cette pelouse avec le maillot lyonnais sur le dos et pour le premier match de la saison à domicile, mais aucun souci. J'avais une bonne perception du public olympien que je considérais comme l'un des meilleurs de France. Strasbourg ? Je n'ai pas vue jouer cette formation cette saison. Je sais qu'elle a perdu de bons joueurs et que Pagis ne serait pas là. Il faudra de toute façon se méfier d'elle surtout en ce début de championnat. Nous, nous voulons bien débuter chez nous, après notre succès au Mans. Le huis clos à Gerland ? C'était intéressant d'évoluer sur notre terrain pour les repères. Mais, nous n'avons pas découvert des choses extraordinaires, si ce n'est que sans les spectateurs, le terrain semble plus large… Après cela reste un terrain de foot ».



Après l'ancien sochalien, place à Govou. « On a quitté nos supporters sur une soirée de fête ; il est important de bien commencer dimanche d'autant que nous avons au Mans. On s'attend à un bel accueil ; pas question de décevoir nos supporters. La forme ? Cette semaine complète passée à Lyon, nous a fait du bien. Nous avons bien bossé après nos deux jours de repos. L'ambiance dans le groupe ? Elle est toujours la même, malgré les quelques interrogations que vous connaissez. Jouer le dimanche ? De toute manière, nous n'avons pas le choix. Moi, je n'aime pas particulièrement jouer le dimanche. Essien ? Il est quand même présent avec nous. Le groupe le comprend. Le style de jeu ? J'ai l'impression que l'on s'oriente plus vers un 4-4-2 que le 4-3-3 de la saison dernière avec plus de conservation de balle, de patience. L'année dernière, nous allions plus vite vers l'avant… ».



Demain, les Gones s'entraîneront une nouvelle fois à huis clos avant de partir au vert. Nous connaîtrons alors la composition du groupe olympien. Diarra s'est entraîné ce vendredi matin. Juninho sera-t-il retenu par Gérard Houllier? Quid d'Essien?



R.B