masculins / OL Féminin jeunes

L'espoir entretenu en Honneur

Publié le 02 mai 2006 à 19:42 par PC avec MG

Vainqueurs lors de la première journée de la saison, les Lyonnaises attendaient les Haute- savoyardes, auteurs d’une remarquable saison, de pied ferme.

A la plaine des Jeux de Gerland,
OL3 féminin bat Ambilly 2-0 (1-0).
Buts : Amélie Barbetta (15e) et Marlène Legal (83e).
Les équipes :
OL3 : Pauline Ducroux – Kim Giraud-Bonne, Julie Bondon, Julia Menzikian, Coralie Jousselme, Ariane Mano (cap), Charlène Sasso, Amélie Barbetta, Lydia Miraoui, Habla Babasaïd, Marlène Legal, Claudia Ruzza, Astrid Baule, Sarah Gazzi.
Ambilly : Christelle Fillion-Robin, Maud Wirz, Céline Gave, Carine Josserand (cap), Kiarine Valla, Lidia Léa, Munier Elodie, Audrey Sanchez, Emilie Fondraz, Sandra Carraud, Coringin, Verdan.

L’adversaire de dimanche prétend à la deuxième position du classement occupée pour l’heure par les olympiennes qui, elles-mêmes restent sous la menace d’une formation de Saint-Genis-Laval en pleine forme. Afin de maintenir un mince espoir d’accrocher ou de partager le titre avec le RC Saint-Etienne, alors à 6 points devant, non seulement les filles de Jacques Foraison n’ont plus droit au moindre jocker tout en espérant également que leurs adversaires directs brûleront quelques uns des leurs.
Mais charité bien ordonnée commence par soi-même : il fallait donc l’emporter sur Ambilly.

L’entraîneur a récupéré bon nombre de ses joueuses fatiguées par les matches disputés dans la semaine avec la sélection de la ligue Rhône-Alpes pour la qualification en finale de la coupe Nationale des ligues moins de 16 ans à Vichy. La transmission et le rythme s’en sont ressentis. De plus, l’adversaire généreux et bien organisé s’est amusé à se jouer des attaquantes sur une quasi parfaite pratique du hors jeu en ligne. Heureusement, les Lyonnaises ont réussi à piéger cette défense au quart d’heure de jeu, en les prenant à contre temps. Alors qu’elles étaient occupées à remonter rapidement, l’arrière latérale Kim Giraud-Bonne, dans un parfait timing, lançait son milieu de terrain Amélie Barbetta qui s’en est allée dribbler la gardienne et ouvrir le score (15e).
Les hautes savoyardes bien bloquées en milieu de terrain ne purent guère s’approcher du but adverse si ce n’est à deux reprises à l’occasion desquelles Pauline Ducroux s’est imposée sans trembler.
En seconde période, les olympiennes se créèrent de nettes opportunités par Claudia Ruzza, Habla Babasaïd très affûtée sur son côté droit ou encore Lydia Miraoui. Il fallut pourtant attendre la 80e minute pour voir les Lyonnaises imposer plus précisément leur supériorité.. Marlène Legal (photo) récupérait un ballon dans le rond central et prenait de vitesse une défense alignée et fatiguée pour s’en aller seule tromper une deuxième fois Christèle Fillion Robin.

La pression sur le RC Saint-Etienne

Une bonne nouvelle est venue éclairer encore un peu plus cette victoire. Le leader, le RC Saint-Etienne a été tenu en échec par une formation de Saint-Genis-Laval décidemment particulièrement en forme en cette fin de saison. Les banlieusardes Lyonnaises demeurent ainsi à un point de l’OL, devançant Ambilly au goal average et permettent aux Olympiennes de se placer à trois points à deux matches de la fin du championnat.
Pour espérer remporter une nouvelle fois le titre, ou, et maintenir ses adversaires à un point minimum, les Lyonnaises devront sans calculer remporter leurs deux dernières rencontres, à Meythet et face à Claix contre qui elles avaient chuté à l’aller. Saint-Genis-Laval accueillera pour sa part Saint-Cyr-Féline et se rendra à Saint-Pierre-de-Faucigny, programme largement dans ses cordes.
Pour Ambilly et le RC Saint-Etienne, tout pourrait basculer sur la dernière journée dans un affrontement direct en terre forézienne que l’OL suivra avec un intérêt certain. Une défaite stéphanoise priverait les vertes du titre.
Sur le même thème