masculins / Rennes - OL J-1

L’Europe passe par là

Publié le 31 mars 2012 à 18:00 par CC

Fort de sa série de quatre victoires consécutives, L’OL se présente ce dimanche à Rennes avec un objectif clair pour cette 30e journée : aligner un nouveau succès pour aller chercher cette 3eplace en Ligue 1.

Quelques instants après la précieuse victoire face à Sochaux (2-1), Lisandro Lopez avait clairement résumé au micro qui se tendait  la fin de saison que se prépare le groupe lyonnais : « Il ne nous reste maintenant que des finales à disputer. Dans les coupes nationales mais aussi en championnat. »

Il est clair qu’au regard du classement de la Ligue 1 avant cette 30e journée, tout reste à faire dans la course à l’Europe : si Montpellier et le PSG semblent désormais à l’abri d’un retour pour les deux premières places, la course à la 3e place et aux accessits de la Ligue Europa semble plus qu’ouverte entre Lille, Toulouse, Lyon, Saint-Etienne et Rennes. Dans ces circonstances, cette nouvelle journée devrait permettre d’en savoir un peu plus sur les ambitions de chacun, avec deux duels très attendus entre concurrents directs - Lille-Toulouse et Rennes-Lyon-.



Pour l’OL, ce déplacement au stade de la Route de Lorient sera l’occasion de tenter de poursuivre cette belle série de victoires. Les quatre succès de rang face à Lille, Saint-Etienne, PSG (en Coupe de France) et Sochaux laissent augurer d’une fin de saison heureuse pour l’équipe de Rémi Garde. Engagés encore dans les deux coupes nationales, les coéquipiers de Lisandro ont les yeux rivés sur cette 3e place, synonyme de Ligue des champions.  Et pour espérer coiffer Lille sur le poteau, l’OL doit s’offrir quasiment un parcours sans faute lors des 9 dernières journées de championnat.

 A l’instar des Lyonnais, le Stade Rennais a également des ambitions européennes. Les Bretons pointent pour l’heure à la 7e place – à deux points de Lyon et six de Lille – mais restent sur une série de contre-performances avec deux défaites face à Toulouse (0-1) et à Valenciennes (1-0). Certes, les joueurs de Frédéric Antonetti sont encore en course en Coupe de France – demi-finale à venir face à Quevilly – mais la mécanique semble actuellement enrayée. La belle machine qui était venue s’imposer 2-1 en novembre dernier à Gerland sur des buts de Pitroipa et de Kembo-Ekoko, a perdu de sa superbe. L’OL, qui sera privé pour l’occasion de Cris, Lacazette et Koné (suspendus), a du coup une belle occasion de frapper un grand coup ce dimanche. Un 5e succès consécutif permettrait de prendre une revanche du match aller et surtout d’écarter quasi-définitivement un adversaire direct dans la course à l’Europe

Sur le même thème