masculins / OL - Lorient J-1

L'heure du traditionnel rebond ?

Publié le 22 janvier 2008 à 18:55 par R.B

L’art du rebond, synonyme de talent, cher à Gérard Houllier est plus que jamais attendu mercredi soir à Gerland. Après 2 défaites sans la manière, l’OL serait en effet bien inspiré de prendre les 3 points en recevant le FC Lorient…

Deux grosses déceptions en 5 jours, cela suffit ! Filons un grand coup de balai sur toutes les excuses, certes recevables, pour mieux repartir dans ce championnat loin d’être « bouclé ». Le matelas de sécurité ne ressemble en rien à celui des deux dernières saisons. Pas de quoi faire l’écureuil avec 3 petits points d’avance à 17 journées de la fin. Bordeaux menace le trône olympien. Un souffle chaud sur l’échine à prendre en considération sans paniquer pour autant. Si l’OL retrouve ses vertus, le sextuple champion de France franchira la ligne d’arrivée une nouvelle fois en tête. Reste donc à gommer toutes les lacunes entrevues lors des 180 dernières minutes en souhaitant bien évidemment que la malchance épargne enfin les partenaires de Juninho, que les absents reviennent rapidement et que le Mercato soit un plus pour le collectif.

En attendant que tous les paramètres soient réunis, place aux Merlus. Les Bretons ne sont pas du genre gros poissons, mais ils ont suffisamment d’arrêtes pour contrarier la digestion des prédateurs. Le tandem Saïfi-Vahirua a planté près de 70% des buts bretons. Le Tahitien aime particulièrement jouer face à l’OL. Il a inscrit 7 buts au sextuple champion de France, de Nantes à Lorient en passant par Nice ! Le milieu de terrain Abriel n’a pas de rate ; il enchaîne les matchs sans souffler. Il en est avec Lorient en L1 à 5 310 minutes d’affilée. Il y a encore le grand Audard dans la cage capable de superbement projeter ses filets… Mis à part à Auxerre, 5 buts encaissés, la défense du FC n’est pas du genre à exploser en eaux ennemies. Une formation entraînée par l’exigeant professeur Gourcuff. Une formation joueuse. Une formation au remarquable état d’esprit ; elle est la moins sanctionnée du championnat.

[IMG42342#R]Le mental, la détermination, l’agressivité, l’envie, le sens du collectif ? Des ingrédients qui ont globalement manqué au groupe lyonnais au Mans et à Lens. L’attention aussi ; le réalisme, bien sûr. En attendant les résultats finaux du Mercato, Alain Perrin n’aura guère plus de possibilités pour composer son groupe de 18. Il faudra toujours faire sans la présence précieuse des indispensables Juninho et Govou. A lui de bien choisir son 11 de départ en sachant que l’OL dispute son 3ème match en 8 jours et qu’il y a le derby en fin de semaine. Changements ou non ? Clerc pourrait suppléer Réveillère qui vient d’enchaîner 3 matchs. Delgado va-t-il de nouveau débuter ? Fred ? Quid en milieu de terrain ? Ceux qui ont besoin de souffler… attendront certainement.

L’unique attente de ce rendez-vous avec les Merlus : réagir en s’imposant. Ce pouvoir de réaction qu’a toujours montré l’OL ces dernières saisons fait partie désormais de la richesse du club. Et ce savoir faire doit perdurer... en habits de lumière ou en tenues de guerriers.
Sur le même thème