masculins / OL Féminin

Ligue des Champions féminine : les réactions

Publié le 21 mai 2010 à 00:10 par DC avec le bus d'OLTV

Les réactions dans le bus d'OLTV après la défaite des féminines en finale de la Ligue des champions.

Jean-Michel Aulas
C’est dommage, on a eu l’avantage de deux penalties, ça m’a rappelé le trophée des Champions l’année dernière contre Bordeaux. Cela dit, notre équipe a fait un grand match face à une très grande équipe dans laquelle évoluent plusieurs championnes du Monde. On a évolué dans un cadre superbe ici à Getafe, le combat a été rude, ça s’est joué sur un coup de dé. Il faut s’appuyer  sur ces expériences pour préparer l’avenir, que ce soit avec les garçons ou les filles. On a une jeune équipe, la formation allemande avait plus d’expérience. L’épreuve des penalties est un peu cruelle, parce qu’elles ont toutes fait un bon match. Toutes les familles étaient là pour les soutenir, le club également. Maintenant, il va falloir se remettre tout de suite au travail pour bien finir le championnat. L’équipe peut encore jouer le titre, tout n’est pas perdu. On va faire en sorte de revenir encore plus fort l’an prochain et j’ai une petite pensée pour Lotta Schelin qui n’a pas pu disputer cette finale.

Farid Benstiti 
C’est vrai qu’on se voyait gagner avec deux penalties d’avance. Je ne peux pas gâcher ma déception ce soir, on va pleurer tous ensemble ce soir. C’est cruelle cette séance de tirs au but. Surtout qu’Amandine a été exceptionnelle dans ce match, elle aurait mérité de nous faire gagner après ce qu’elle a enduré. Il y a un facteur chance qui rentre en jeu à ce niveau du match. On passe de l’euphorie à un sentiment très difficile. Encore une fois c’est dommage, surtout que Sarah fait également un grand match. Après on n’a pas eu tant d’occasions que cela, il y a la barre de Louisa (Necib), la frappe de Lara (Dickenman) en prolongation. Après c’est encourageant pour la suite, on a une équipe encore très jeune, qui a de l’avenir. Il faut bonifier cette équipe dans le travail et la confiance.

Paul Piémontaise
Les filles se sont données, c’est un peu rageant. Je pense que la fatigue a joué dans le métabolisme. Il faut monter marche après marche, et élever son niveau pour remporter ce trophée. Les Allemandes sont restées concentrées jusqu’au bout. Et c’est nos doutes qui les ont fait reprendre confiance en toute fin de match. Pour grandir, il faut passer par là. Je n’ai rien à reprocher à personne, le championnat arrive et il faut y croire.

Sarah Bouhaddi
C’est vrai que l’équipe fait un grand match, on a bien défendu. Après les tirs au but c’est le hasard. Il ne restait plus qu’Amandine, et j’y croyais vraiment parce qu’à l’entraînement elle les marque. J’étais même prête à lui courir derrière. Maintenant on n’a pas de regrets à avoir, on fait un  gros match, notre meilleur je pense avec le retour à Umea (en demi-finale). L’équipe a fait le maximum, il y a cette barre de Louisa, c’est dommage. C’est la première finale, on commence à acquérir de l’expérience, c’est bien.

Laura Georges
On a montré de belles valeurs, il y a eu du jeu. On n’arien à se reprocher, les tirs au but, ça ne se joue pas à grand-chose. On n’a pas vraiment de regrets, même si on reste sur une note un peu mitigée. Ce qui est positif, c’est que l’équipe est montée d’un cran au niveau mental, ça a été dur physiquement. On espère pouvoir revenir en finale l’an prochain, et cette fois pour gagner.

Sandrine Dusang 
Les filles ont fait un match énorme. Les penalties c’est toujours difficile. Le match nul est logique parce qu’on est tombées sur une grosse équipe de Potsdam, on est déçue forcément. Mais bon on va garder cela en tête, pour faire mieux l’an prochain. Amandine et Corine ont fait un grand match, la rencontre a été d’un très grand niveau, d’une grosse intensité. Maintenant je suis très contente de notre parcours, et encore une fois rendez-vous l’année prochaine, avec cette équipe qui est jeune et qui a de l’avenir. Ce soir ce n’était pas pour nous, mais on a fait quelque chose de gros.

Amandine Henry
Je suis déçue parce qu’à l’entraînement je les mets souvent, là je le loupe. Après l’équipe a donné le maximum, ça prouve qu’on a un super esprit de groupe. On est jeune, beaucoup de filles ont la vingtaine comme moi, et peut-être que l’année prochaine ce sera pour nous.

Wendie Renard
On a vu qu’il y avait la place, on avait deux penalties d’avance, c’est le foot. On s’attendait à une équipe plus forte. Malheureusement, on n’a pas su mettre les occasions qu’on a eues au fon. Après je suis encore jeune, j’ai encore de grandes finales à jouer si Dieu le veut. A présent il faut se reconcentrer sur le championnat, parce que la Ligue des Champions passe par là.

Sur le même thème