masculins / Dinamo Zagreb - OL

Ligue des champions : un virage avant la lumière face à Séville ?

Publié le 23 novembre 2016 à 11:33 par CC

L’OL s’est parfaitement replacé dans la course à la qualification pour les huitièmes de finale de la LDC. La victoire 1-0 à Zagreb combinée à la défaite de Séville face à la Juve, permettent à l’équipe de Bruno Genesio de croire clairement en leurs chances avant la dernière journée.

« A la vie à la mort, merci Bruno et à toute l’équipe ». C’est avec ces quelques mots publiés sur son compte twitter que Jean-Michel Aulas a salué la victoire de son équipe mardi soir à Zagreb et lancé par la même occasion l’incroyable finale pour la deuxième place du groupe H qui se tiendra le 7 décembre dans l’antre du Parc OL.

Qui l’eut cru à l’issue de la phase aller… l’équipe de Bruno Genesio pointait alors en troisième position avec trois petits points et déjà deux défaites au compteur face à ces rivaux pour la qualification, le FC Séville et la Juventus de Turin. « Pas grand monde ne pensait que l’on serait encore en vie avant la 6e match, lançait quelques minutes après la victoire à Zagreb, Bruno Genesio au micro d’OLTV, On tient notre finale et même si ce soir tout n’a pas été parfait, loin de là,  je tiens à féliciter à mes joueurs. »

Une certitude. L’OL a déjà au moins assuré sa place en Ligue Europa. Mais ce groupe est ambitieux et voit beaucoup plus loin. « On a déjà fait mieux que l’an passé, cela prouve que l’on a progressé » relevait Anthony Lopes, toujours sur la chaîne officielle du club. Et les coéquipiers de Max Gonalons sont décidés à joueur leur carte à fond face à une équipe du FC Séville qui a vécu dans le même temps une soirée cauchemardesque : expulsion de son attaquant Franco Vasquez en fin de première mi-temps, pénalty contesté pour une faute de Mercado qui a permis à la Juve d’égaliser avant le repos, fin de match catastrophique avec deux buts encaissés dans les dix dernières minutes, et pour couronner le tout,  exclusion de son entraîneur Jorge Sampaoli.

En Espagne, la défaite face à la Juventus (1-3) n’a pas fini de faire parler et le FC Séville qui pensait arriver à Lyon avec la qualification en poche, va devoir revoir ses plans pour décrocher son billet pour les 8èmes de finale. « Notre qualification ne dépend que de nous et c’est l’essentiel, tente de se rassurer le milieu de terrain, Iborra sur le site internet du club sévillan, on va se déplacer à Lyon avec beaucoup d’espoirs et la volonté de faire notre jeu. »

Mais il est clair que cette 5e journée du groupe H a complètement redistribué les cartes. Et si l’OL devra s’imposer par deux buts d’écart, les joueurs pourront compter sur le soutien d’un Parc OL qu’on imagine en ébullition le 7 décembre prochain.  Certes, rien n’est fait et la mission s’annonce compliquée mais l’OL a de nouveau son destin en main. Et c’est bien là l’essentiel.

Sur le même thème