masculins / début de saison

L’incontournable Anthony Réveillère

Publié le 13 juillet 2011 à 13:33 par R.B

Le défenseur lyonnais entame sa 9ème saison à l’OL… Il a débuté la préparation avec toujours la même motivation... Une interview à retrouver ce mercredi dans l’Estivale à partir de 19h…

32 ans en novembre prochain. Pas une ride dans son jeu, ses ambitions. Il a été en 2010-2011 le joueur de champ le plus utilisé par Claude Puel avec 3 995 minutes. Mis à part lorsqu’il était suspendu et la rencontre de Coupe de la Ligue, il a été systématiquement sur le terrain en tant que titulaire. Après deux ou trois saisons de concurrence avec François Clerc, il a fait le vide. « La concurrence ne me gêne pas à condition qu’elle soit honnête. Je n’aime pas tourner pour tourner. Le meilleur doit jouer… Je n’ai pas changé de discours… ».

Alors « Antho » enchaine. L’OL et l’Equipe de France où il a fait son retour depuis la dernière Coupe du Monde. « J’ai apprécié les vacances avec ma famille. Pas de sports au programme… ». On le retrouve au stage en Autriche comme s’il était déjà au point. « Ca va… On doit faire les efforts. Pendant cette période de préparation, il faut se concentrer sur soi… La préparation elle est d’abord individuelle… ». Depuis le temps qu’il joue, il sait se gérer comme il l’a confié à plusieurs reprises par le passé.

Le passé récent, on y revient évidemment, mais cela ne dure pas avec l’ancien rennais. « Moi, j’ai tiré un trait, je regarde devant moi. On a fini la saison dernière usé et frustré… ce n’était pas terrible. Le staff a changé. On a  l’avantage de connaitre Rémi, Bruno, Robert, Jo… Cela va nous faire gagner du temps… Tout se passe bien… » Si on dit au latéral droit qu’il a été bon, voire très bon en 2010-2011, il sourit avant de répondre : « je vous laisse à vos analyses. J’emploierais le terme de régulier… ».

Anthony est donc reparti pour son 9ème exercice avec l’OL, un club où il a prolongé l’hiver dernier. « J’ai senti une envie réciproque de poursuivre l’aventure. J’ai aussi senti l’ambition… ». Un des plus anciens du groupe avec Vercoutre, Cris, Källström cela lui confère un statut de leader naturel. Il a même porté le brassard de capitaine lors de la 2ème période face au Red Bull vendredi dernier. « Une attention sympa... C’était la 2ème fois que je portais le brassard. La première fois ? A Dubai en cours de rencontre… »

A bientôt 32 ans, « Antho courre toujours et n’a pas envie de s’arrêter. « Je me sens bien… J’ai envie de gagner d’autres titres… et de continuer à progresser:.."