masculins / Champions League

L’inperceptible Robbie Fowler

Publié le 13 octobre 2009 à 14:00 par OT

Supporter d’Everton dès son plus jeune âge, Robbie Fowler aura pourtant marqué le Liverpool FC. Symbole d’un personnage passionné qui aura cultivé la contradiction au fil de sa carrière.

Et s’il a bien été repéré à la célèbre Liverpool Schools Football Association comme Steve Mc Manamann, Steven Gerrard ou encore Wayne Rooney, le gamin du quartier de Toxteth n’a jamais suivi le parcours d’un écolier modèle.

Pourtant, Robbie Fowler était un surdoué. Champion d’Europe des moins de 18 ans en 1993, le « serial scorer » inscrit 5 buts contre Fulham en Coupe de la Ligue anglaise lors de sa première saison professionnelle. Anfield découvre un enfant prodige aux côtés de la star du moment le Gallois Ian Rush. Lors de sa deuxième saison en Red, Fowler inscrit le hat-trick le plus rapide de l’histoire de la Premier League en 4 minutes et 32 secondes face à Arsenal. Millionnaire à 19 ans, l’attaquant vedette de Liverpool est élu meilleur jeune d’Angleterre en 1995 et 1996.

Mais une carrière de haut niveau tient à peu de chose et Robbie en fera la douloureuse expérience. Un enchaînement de blessure freine l’ascension de l’espoir du football anglais. Une opération au genou l’empêche de disputer la Coupe du Monde 1998. L’année suivante, il est opéré deux fois à la cheville. Fowler est maudit et alors que certaines rumeurs le présentent comme un cocaïnomane, l’attaquant de Liverpool feint de renifler la ligne blanche d’Anfield pour célébrer son but face à Everton. De Robbie Fowler, l’histoire retiendra aussi son soutien aux 500 dockers licenciés après avoir entamé une longue grève. Mais aussi son geste de fair-play lorsqu’il tenta de convaincre un arbitre de son erreur alors qu’il venait d’obtenir un penalty contre Arsenal. David Seaman le stoppa.

Aujourd’hui, l’ancien enfant prodige du quartier de Toxteth joue au North Queensland Fury FC en Australie. Fowler s’est récemment fait remarquer pour avoir réalisé un geste de kung-fu sur un joueur adverse alors que son équipe perdait 5-0…
Sur le même thème