masculins / OL 3 Bordeaux 1

Lisandro est grand !

Publié le 31 mars 2010 à 08:50 par R.B

Qu’il marque ou qu’il donne l’exemple par son engagement de tous les instants, l’Argentin est devenu quasi immédiatement l’un des éléments clefs de l’équipe lyonnaise… Il a été une nouvelle fois décisif face à Bordeaux…

Il a inscrit mardi soir ses 20ème et 21ème buts lyonnais. 12 en championnat, 2 en Coupe de la Ligue et 7 en LDC. 21 buts en 2 757 minutes de jeu soit pas tout à fait 31 matchs. 21 buts en 98 tirs, soit 1 but tous les 4,7 tentatives. Il a cadré 42 tirs. Attention danger quand l’Argentin cadre, cela donne 1 but tous les 2 tirs !

12 buts en championnat dont un triplé à Lille, un doublé contre l’OM. 2 buts en Coupe de la Ligue contre Metz. 7 buts en LDC dont un triplé face à Anderlecht et un doublé contre Bordeaux. 2 coups francs en L1 et 4 penalties (2 en L1 et 2 en CDL). 15 buts du pied droit, 1 de la tête et 5 du gauche. 12 de ses 21 buts ont été inscrits à l’intérieur des 6 mètres. 4 buts hors de la surface de réparation dont 2 coups francs.

Il a marqué 19 de ses 21 buts en étant titulaire.
Répartition par ¼ d’heures
: 4, 2, 4, 1, 1, 9.

Lisandro

C’est aussi un buteur décisif pour le résultat final comme face au Mans, l’OM, Rennes, Lorient, Nice, ASSE, Anderlecht, Liverpool, Bordeaux…

C’est encore un passeur. 6 passes décisives comme celle au Real pour Pjanic, celle à Delgado contre Lens, à Cris face au PSG, à Gomis contre le PSG au Parc, pour Bodmer au Mans… Des passes décisives pour des buts décisifs sur le résultat final.

Et puis, il y atout le reste. Tout ce qui n’est pas quantifiable. Les appels de balle, les courses pour presser ou se replier, les duels remportés, les conservations de balle, les remises… Son attitude sur un terrain pousse les autres au dépassement de soi. « Licha » est un guide qui n’a peur de rien, qui ne renonce jamais. Il a aussi dans sa panoplie de grand attaquant, cette roublardise qui empeste la vie des défenseurs adverses. "Licha" est simplement grand.

Sur le même thème