masculins / OL - OM J-2

Lisandro Lopez "Je n’ai jamais douté"

Publié le 06 novembre 2009 à 19:05 par AG

L'Argentin Lisandro Lopez a répondu à la presse... L'OM, Lucho Gonzales, la sélection d'Aly Cissokho, ses adducteurs....

Avez-vous douté durant cette période où vous ne marquiez plus de but ?
C’est vrai que pour un attaquant c’est très important de marquer des buts mais je n’ai jamais douté. J’ai déjà eu des séries comme celle-ci dans ma carrière. Je ne peux pas me permettre de douter. Dans ces cas là, je dois avoir de la confiance et garder mon calme.

Après Saint-Etienne et Liverpool, êtes vous dans les parfaites dispositions pour affronter l’OM ?
C’est une rencontre importante c’est vrai mais il n’y a pas de pression. D’une certaine manière c’est un classico donc il est important de le gagner pour ne pas être décroché du haut du classement. C’est vrai que l’on a un bon mental mais cela n’exclut pas que la fatigue puisse apparaître. La victoire dans le derby et la qualification pour la Ligue des Champions nous donnent une position favorable. L’équipe est bien. Je n’ai pas vu les matchs de Marseille donc je ne peux pas trop parler de cette équipe.

Etes-vous déçu que Lucho Gonzales ne soit pas présent ce dimanche ?
Je ne suis pas vraiment déçu qu’il ne soit pas là même si j’aurais aimé le rencontrer. C’est dommage qu’il ait quelques problèmes de santé et qu’il soit blessé. Je luis souhaite surtout de bien récupérer.

N'êtes-vous pas plus efficace lorsque vous évoluez dans l'axe plutôt que sur le coté gauche ?
Je n’ai pas d’avis à donner. C’est l’entraîneur qui choisi. D’ailleurs c’est déjà l’entraîneur qui choisi si je joue ou non et puis ensuite le poste que je vais occuper. Contre Saint-Etienne j’ai joué dans l’axe et je n’ai pas marqué, même si j’avais eu quelques opportunités. Le coach décide et c’est à moi ensuite de m’adapter à chaque poste.

Que pensez-vous de l’ascension d’Aly Cissokho ?
Aly est un très bon joueur. J’avais déjà été surpris lorsque je l’avais découvert à Porto. Sa progression est incroyable et il possède encore une grande marge. Il grandit de jour en jour aussi bien dans les matchs qu’à l’entraînement. Je n’ai pas été étonné lorsqu’il est venu à Lyon, non plus lorsque il a rejoint la sélection.

Etes-vous bien remis de votre blessure aux adducteurs ?
J'ai retrouvé le rythme. Je récupère bien entre les matchs. On s'adapte en fonction de la douleur, en fonction de la fatigue. Je me sens de mieux en mieux et mon souci d'adducteurs appartient désormais au passé.
Sur le même thème