masculins / OM-OL

Lisandro Lopez : « j’y croirai jusqu’au bout »

Publié le 03 février 2012 à 12:17 par CB

Après la séance matinale, Lisandro s’est présenté à la presse…

Une partie du podium se joue-t-elle dimanche soir ?
Ce sera une partie très importante. Si Lille gagne ce week-end se sera un peu plus compliqué. Marseille est un très bon rival à un point de nous. Il sera important de lutter.

Perdre à l’extérieur contre de grandes équipes est-il inquiétant ?
Je ne suis préoccupé spécialement par le match de dimanche. Il y a une différence quand nous jouons  à domicile et à l’extérieur. Nous nous devons de progresser quand nous jouons à l’extérieur. C’est plutôt notre niveau de jeu à l’extérieur qui me préoccupe. Pour lutter en terme physique nous avons les armes, il y a de bons joueurs dans les deux camps.

La force de caractère de Lyon peut-elle durer ?
Je crois que nous avons montré du caractère. Dans certains matchs nous avons eu des réactions fortes. Nous avons eu beaucoup de chances sur certaines rencontres. Cette chance peut passer…Il nous faut progresser et garder notre orgueil. Il ne faut pas seulement compter sur la chance.

Comment jouer face à Marseille ?
Il nous faudra faire ce que nous faisons bien à domicile. Il faudra jouer collectivement, défendre collectivement. Il faudra montrer beaucoup de solidarité, ainsi quand les occasions arriveront nous pourrons marquer.

J'aime jouer avec Bafé Gomis. J’aime partager le travail en attaque avec lui

Comment jugez-vous le parcours des jeunes joueurs de l’OL ?
Ils font un très bon parcours. Cela correspond à la politique du club. Nous sommes dans une période de transition. Alexandre Lacazette, Clément Grenier ou encore Samuel Umtiti ont répondu d’une bonne façon. On leur a confié des responsabilités et ils ont répondu présents. Ils assument leurs responsabilités d’une très bonne manière, j’espère qu’ils pourront continuer. Nous essayons de permettre aux jeunes de s’exprimer. Le club les aide pour qu’ils aient un rendement maximal.

Le jeu avec Bafé Gomis vous plait-il ?
Je l’ai déjà dit, j’aime jouer avec Bafé Gomis. J’aime partager le travail en attaque avec lui. Nous nous entendons bien sur le terrain comme en dehors.

Croyez-vous toujours au titre de Champion de France ?
J’y cois toujours même si ce sera difficile. Nous sommes à huit points de Paris, à cinq de Montpellier. Il y a une grande compétition entre les clubs. Je suis conscient que c’est difficile. Il va y avoir des matchs important, trois autres compétitions à jouer mais j’y croirai jusqu’au bout.

Il vous reste beaucoup de matchs difficiles ?
C’est évident nous n’avons plus beaucoup le droit à l’erreur. Nous avons perdu sept matchs. J’y crois et nous allons jouer jusqu’au bout.

Penserez-vous déjà à la finale de la Coupe de la Ligue face à Marseille dimanche soir ?
Dimanche nous auront la tête au Championnat. Le fait de jouer contre Marseille en finale de la Coupe de la Ligue ne rajoute pas plus de piment.

Sur le même thème