masculins / OL - Le Mans

Lloris et Lisandro au sommet

Publié le 15 mai 2010 à 11:31 par R.B

Le gardien de but et l’avant centre olympien ont été les fers de lance de l’OL tout au long de la saison par leur talent et leur comportement… Deux joueurs complètement à part qui ont été aussi récompensés par leurs pairs du championnat…

S’il ne fallait donner que deux noms à mettre en exergue, on peut supposer que ceux d’Hugo Lloris et de Lisandro Lopez viendraient à l’esprit de tout le monde. L’un a multiplié les exploits dans sa cage et pris de la carrure dans le groupe. L’autre a marqué des buts et les esprits par sa façon de jouer.


Il fut "Jésus" au Parc des Princes

Hugo plus Boss que jamais avec l’OL et l’Equipe de France. Où en serait l’OL sans lui à 90 minutes de cette fin de saison ? Il n’y aurait pas eu ce magnifique parcours en LDC. Il n’y aurait pas cette place sur le podium… Il n’y aurait peut-être pas d’Equipe de France au Mondial. Immense, tout simplement immense à moult reprises en paroles et en actes Il fut « Jésus » au Parc des Princes. Il fut étincelant face au Real Madrid, Bordeaux, Liverpool… Il fut remarquable à plusieurs reprises sur la scène hexagonale. Des arrêts pour des points ou une qualification. Des mots pour remobiliser. A 23 ans, l’ancien gardien niçois est entré dans une autre dimension. Celle des gardiens d’exception et des grands hommes. Il s’est envolé au-delà d’une horizontale tutoyant le ciel.


Donne l'exemple en permanence

Lisandro, autre bijou de cette saison compliquée. Un tempérament de feu pour marquer des buts, créer des situations dangereuses, presser l’adversaire, donner l’exemple en permanence, faire le spectacle par sa technique… L’Argentin a mis 90 minutes pour inscrire son premier but sous le maillot lyonnais à l’occasion de son premier match. Un but à la fin du temps réglementaire au Mans pour le  point du match nul. Il en est désormais à 23. Un petit bonhomme qui n’a peur de rien sous sa barbe de taiseux. Les supporters olympiens en sont tombés rapidement fous amoureux. « Licha » n’a jamais triché. Il a mis sa sueur et son talent au service du groupe.

Hugo nommé meilleur gardien de but de L1 pour la seconde fois consécutive. Lisandro nommé meilleur joueur de L1 pour sa première saison en France. Deux récompenses méritées pour ces deux joueurs qui ont appris au fil des mois à s’apprécier pour se rapprocher  gommant ainsi la distance qui les sépare sur le terrain. Une des belles images de cet exercice.


Extrait de La Tribune OL / Le Mans à télécharger en intégralité ici

Sur le même thème