masculins / ASSE - OL J-1

L’O.L. calme le jeu… et L’Equipe en rajoute !

Publié le 02 mars 2007 à 13:10

A quoi joue L’Equipe ? A 24 heures du derby et sous le prétexte de souligner la « tournure malsaine » que prendrait la rivalité entre les deux clubs, L’Equipe dresse dans son édition d’aujourd’hui sous le titre « Des dirigeants à cran » un tableau erroné, voire mensonger, des récentes petites phrases des uns et des autres.

Ce petit jeu qui, lui, est bel et bien malsain ne peut que contribuer à alimenter une polémique que la raison interdit pourtant de nourrir, ne serait-ce qu’en regard des dramatiques incidents survenus dans le derby sévillan et qui sont d’ailleurs justement abordés dans la page suivante du quotidien.

Quelles erreurs ? Quels mensonges ? Juste un exemple, le plus symbolique car le plus important, L’Equipe écrit « Au surlendemain des événements du derby sévillan, un appel au calme aurait été le bienvenu mais, de part et d’autre, on a préféré camper sur ses positions ».

Eh bien non, et L’Equipe le sait pertinemment puisque cela a été rappelé directement à ses journalistes : le mercredi 28 février à 11 H 17, le Président de l’Olympique Lyonnais a fait une déclaration sur le site de l’O.L. qui a même été qualifiée de « message pacifiste » dans l’éditorial de France Football paru aujourd’hui, comme cet article de L’Equipe.

D’un côté L’Equipe stigmatise donc que rien n’a été fait, de l’autre France Football salue l’intervention du Président de l’Olympique Lyonnais. Cherchez l’erreur !

Alors pourquoi le quotidien sportif a-t-il délibérément choisi de faire abstraction de cette déclaration ? Peu importe finalement, seule la conséquence compte aujourd’hui.

En refusant la vérité, et au lieu de contribuer à apaiser les passions, L’Equipe a choisi d’alimenter une polémique dont les conséquences pourraient être dramatiques. A L’Equipe d’en assumer la responsabilité.