masculins / Communiqué du club

L’O.L. répond au Président Frédéric THIRIEZ

Publié le 08 novembre 2006 à 19:23

Le Président de l’Olympique Lyonnais Jean-Michel AULAS a pris connaissance avec étonnement des déclarations du Président de la Ligue de Football Professionnel « je n’ai pas eu l’impression que la victoire de Rennes soit le fruit d’un complot ourdi de la LFP et de la presse contre l’O.L. ».

Cette impression est curieuse car l’O.L. qui a tout d’abord salué la qualité et les mérites de l’équipe rennaise, n’a jamais parlé de « complot ourdi par qui que ce soit » mais simplement rappeler un certain nombre de points qui ne correspondent pas à l’idée qu’il se fait du sport professionnel et de la pratique du haut niveau, comme à titre d’exemple,

- N’est-ce pas une anomalie qu’un championnat professionnel commence en se privant délibérément de certains joueurs, laissés réglementairement en vacances pour avoir participé à la Coupe du Monde ?

- Ou est-ce un signe d’ambition pour les performances européennes de ses clubs que de ne pas permettre à l’Olympique Lyonnais et le LOSC de s’affronter le vendredi, alors qu’ils le souhaitaient tous les deux, pour pouvoir préparer au mieux leur match de Champions League du mardi suivant. Et est-ce cohérent d’avancer arbitrairement au vendredi le match O.L. – Valenciennes, sans demande des clubs concernés, parce qu’un match international de rugby a été fixé au samedi soir ?

- Pourquoi refuser la programmation du match Sedan – O.L. le samedi après-midi dans le cadre d’un multiplexe avec Sochaux – L.O.S.C. comme le proposait Canal + qui voulait permettre au L.O.S.C. et à l’O.L. de préparer au mieux leur match de Champions League du mardi ?

L’Olympique Lyonnais a apprécié le portrait du « grand »champion dressé par Frédéric THIRIEZ. Il lui fait confiance pour être le grand Président dont le football français a besoin, notamment pour faire de la Ligue 1 un championnat le plus attractif possible qui puisse compter sur la présence de tous ses joueurs, et pour aider ses clubs européens à être le plus performant possible sur la scène européenne.