feminines / Ligue des Champions

L’obstacle Malmö

Publié le 20 mars 2013 à 09:12 par OT

L’OL féminin reçoit la solide équipe suédoise en quart de finale aller de la Ligue des Champions, ce mercredi à Gerland (18h00).

« On n'a pas joué en Ligue des Champions depuis le mois de novembre, ça nous a manqué. C'est la compétition la plus importante pour le club, on espère marquer notre territoire devant notre public avant le match retour. » La déclaration est signée Elodie Thomis, mardi après-midi, en conférence de presse. Elle en dit long sur l’appétit avec lequel les Lyonnaises abordent ce quart de finale aller face à Malmö. Taillé pour les grands rendez-vous, l’OL féminin qui s’ennuie parfois un peu en France, rencontre enfin un gros calibre. Sans doute l’adversaire le plus difficile depuis le début de la saison, avec le club japonais de l’INAC Kobe rencontré en finale du Mondial des clubs.

Sans complexe, l’outsider Malmö vient défier le double tenant du titre les yeux dans les yeux. Quand on leur demande si l’OL féminin les effraye, les Suédoises semblent presque vexées : « Nous n'avons pas peur, explique la capitaine Malin Levenstad. Nous sommes prêtes pour ce match et nous pensons pouvoir nous qualifier. Nous ne jouerons pas plus défensivement face à Lyon. Nous serons très attentives mais nous jouerons comme nous avons l'habitude de le faire en Suède. »

Très détendues au moment de fouler la pelouse de Gerland lors de leur entraînement de veille de match, les joueuses de Malmö ont l’assurance des pays du nord de l’Europe. Encore faudra-t-il matérialiser les promesses sur le terrain, à 18h00. Car même si le trio offensif composé de l’Allemande Anja Mittag, de la Suissesse Ramona Bachmann, et de la Néerlandaise Manon Melis à fière allure, les Lyonnaises partent favorites de cette double confrontation. « Si on est à 100% et qu’on fait ce qu’on sait faire, il n’y aura pas de souci », selon Lotta Schelin, qui n’imagine pas un seul instant se faire éliminer par ses compatriotes.

Cela promet en tout cas une première manche intense et riche en spectacle, entre deux formations expérimentées, ambitieuses, et joueuses. Les Lyonnaises devront savoir se montrer patientes, pour éviter de se faire piéger en contre. Mais pas trop quand même car le match retour, jeudi prochain, sur le terrain synthétique et dans le froid de Malmö ne s’annonce pas amical. Si le retour en forme au poste de latérale gauche de Sonia Bompastor est confirmé, Patrice Lair aura le choix de l’associer à Megan Rapinoe pour gérer le début de rencontre, ou Lara Dickenmann pour une formule plus offensive.


Groupe OL féminin :
Gardiennes : Bouhaddi, Deville, Peyraud-Magnin
Défenseures : Renard, Georges, Viguier, Bompastor, Franco
Milieux : Henry, Traore, Necib, Abily, Rapinoe, Dickenmann, Majri
Attaquantes : Schelin, Tonazzi, Ohno, Otaki, Thomis, Le Sommer

Absentes :
Agard (contracture), Bussaglia (déchirure)

Sur le même thème