masculins / Charleroi - OL

Loïc Remy, première !

Publié le 21 juillet 2006 à 18:43 par BV

« Pour les attaquants j’ai choisi … Loïc Remy… ». Gérard Houllier a donc décidé d’intégrer le jeune Lyonnais dans sa liste des joueurs amenés à disputer la rencontre amicale à Charleroi. Une première pour le jeune Martiniquais.

« Cela m’a tout d’abord surpris » avoue le seul joueur issu de la « génération 87 » à ne pas avoir eu la chance de s’entraîner Tignes.
« J’aurais bien aimé être du voyage à Tignes mais le coach a pris 4 joueurs de mon âge et ne m’a pas appelé. Je ne me suis pourtant pas arrêté à cela. J’ai continué à travailler et cela a payé ».
Pour le retenir dans le groupe se rendant à Charleroi, l’entraîneur olympien a très certainement été sensible à sa dernière performance avec l’équipe CFA. Le week-end dernier, lors d’une rencontre amicale contre Saint-Priest, il inscrivit un doublé et gagna ainsi sa place pour ce déplacement en Belgique. Une joie d’appartenir au groupe pro qu’il doublera demain du plaisir de jouer à quelques kilomètres d’Anvers où réside sa grand-mère.

Si faire partie intégrante d’un groupe professionnel constitue très naturellement son principal objectif à la fin de la saison, il avoue sa préférence pour son club de cœur, l’Olympique Lyonnais : « ma priorité c’est Lyon. Je ferai tout pour intégrer ce club ». Pour l’heure, ce premier appel le laisse espérer s'entraîner de temps en temps au sein d’un effectif où il sera amené à côtoyer ses « joueurs référence » que sont Sidney Govou et Sylvain Wiltord. « Dans le jeu, je prends exemple sur eux. Cela me permet de progresser tous les jours ».

« Beaucoup de joueurs aimeraient être à ma place » murmure presque gêné ce natif de Lyon 4. Conscient de l’opportunité qui lui est offerte, il conserve sa lucidité : «Je prends cela comme du bonus. Il faut redescendre sur terre et recommencer à travailler afin d’intégrer le groupe pro l’année prochaine». Un travail qui devrait très vite permettre à ce jeune doté d’un indéniable potentiel de progresser en gommant ses défauts : « je suis un peu fainéant et je ne vois pas assez rapidement le jeu ». Timide, tout juste consent-il à mi-mots à se reconnaître quelques qualités : « on me dit que je suis rapide et technique ».

Si bon nombre d’observateurs voit dans son jeu une ressemblance frappante avec celui de Thierry Henry, il préfère en rire : « je ne prends pas du tout pour lui. Je suis Loïc Remy. Tout simplement ».