masculins / Toulouse 0 - OL 1

L'OL a grandes enjambées

Publié le 31 janvier 2004 à 22:08

Vainqueur à Toulouse, 1-0, ce soir, L'OL n'en finit plus de réduire l'écart avec Monaco. Seuls quatre petits points séparent désormais les hommes de la Principauté, accrochés hier par le PSG (1-1) et leur dauphin lyonnais, qui ont signé une troisième victoire consécutive. Dans un match disputé mais globalement dominé par le TFC, un but, magnifique, de Vikash Dhorasoo a suffi aux bonheurs des Gones. Le réalisme lyonnais a payé ce soir…









Le jeu



Les spectateurs du Stadium ont eu peu souvent l'occasion de s'enflammer ce soir. Avec deux défenses parfaitement en place des deux côtés, les occasions ont été rares, notamment en première période. Au retour des vestiaires, Toulouse se faisait un peu plus pressant, Réveillère étant même contraint de sortir sur sa ligne une tête de Fauré, consécutive à un corner de Balmont (59'). Mais, plutôt dominés jusque là, c'était les Champions de France qui ouvraient le score, en contre, grâce à une superbe frappe de Vikash Dhorasoo à l'entrée de la surface (60'). Malgré ce but, le match ne se débridait pas pour autant et il fallait un tir de Dieuze frôlant la transversale pour revoir un peu d'animation (81'). L'OL n'était ensuite plus inquiété et remportait donc un précieux succès.



Le fait du match



La rencontre, assez fermée par ailleurs, s'est pratiquement jouée en l'espace d'une minute. A la 59e minute, Réveillère empêchait in extremis Fauré d'ouvrir le score. Dans la foulée, sur le contre lyonnais, Dhorasoo, lui, ne laissait pas passer sa chance et inscrivait le seul but du match (60'). Soixante secondes ont donc suffit aux Gones pour passer d'une situation embarrassante à une victoire importantissime…



La clé du match



Le réalisme lyonnais a constitué l'incontestable plus qui a fait la différence ce soir. Les hommes de Paul Le Guen ont ainsi transformé leur seule véritable occasion de la partie. Les Toulousains n'ont, eux, pas connu la même réussite dans leurs tentatives, assez rares tout de même. L'OL démontre en tout cas qu'il peut aussi gagner sans forcément se créer beaucoup d'occasions.



Les chiffres

3 comme la troisième victoire consécutive des Lyonnais en championnat. Après Montpellier et Bordeaux à Gerland, l'OL s'impose donc à l'extérieur cette fois-ci. Ajoutez à cela un succès sans appel en Coupe de France face à Bourg (5-0) et une cage vierge à chaque fois et la performance lyonnaise se révèle en tout point remarquable !



6 comme le nombre de points que l'OL a repris à Monaco en l'espace de deux semaines. Pendant que les hommes de Deschamps concédaient trois nuls d'affilée, à Bastia (0-0) et face à Nice et Paris (1-1 dans les deux matches), les Lyonnais ne laissaient filer aucun point. Et voilà aujourd'hui les coéquipiers de Müller revenus à quatre longueurs du leader !



6, encore, comme le nombre de victoires à l'extérieur (en 11 rencontres) que compte désormais les Olympiens après celle enregistrée ce soir à Toulouse. Après trois sorties sans succès (à Rennes, Bastia puis Monaco) L'OL reprend ses bonnes habitudes !



39 comme le nombre de buts inscrits par les Gones cette saison, ce qui en fait la meilleure attaque du championnat en compagnie d'Auxerre. Surtout, avec seulement 17 buts encaissés, l'OL bénéficie du meilleur goal average de la Ligue 1 (+22) !





T.L.
Sur le même thème