masculins / OL - Reims

L’OL a répondu présent

Publié le 18 décembre 2013 à 18:59 par RB

Avec quelques sueurs froides inutiles, l’OL s’est qualifié pour les ¼ de finale… dans le sillage d’un très bon Yoann Gourcuff…

  Les Lyonnais jouent les coupes nationales à fond. Rémi Garde le prouve avec son onze de départ. 3 changements seulement par rapport à la formation qui avait débuté face à l’OM : A. Lopes remplace Vercoutre, B. Koné prend la place de Bisevac, suspendu et Zeffane celle de M. Lopes. L’entraineur olympien est fidèle au 4-4-2. Chez les Rémois, Hubert Fournier est privé de Krychowiak, Courtet, Talcalfred.

Si la première intervention sera pour Anthony Lopes, la plus grande partie de la première période sera lyonnaise avec une première occasion dès la 8ème minute sur un centre de Bedimo dévissé à bout portant par Lacazette puis repris sur le poteau par Grenier. Il y aura encore deux centres dangereux qui tutoient la cage de Placide. Puis l’enchainement du diable Lacazette pour une frappe du gauche au-dessus. Les Rémois font de nombreuses fautes dans leurs 30 mètres, ce qui donne l’occasion aux artificiers Grenier et Gourcuff de placer des pétards dangereux (37ème et 40ème). L’OL a dominé les 45 premières minutes mais n’a pas concrétisé face à une équipe champenoise chancelante sans hésiter cependant à jouer quand elle le pouvait ; une formation jouant avec trois centraux.

Les Champenois jouent plus haut. Ils frappent d’ailleurs les premiers. L’OL est moins présent, moins juste dans ses choix… Mais Gomis marque de la tête sur un superbe travail de Lacazette côté droit. Lacazette buteur intelligent sur un service de Gourcuff. En trois minutes, l’OL a certainement plié le match. Les trois hommes en forme de l’OL ont fait la différence.

   Le stade de Reims ne lâche pas et réduit la marque par Oniangue après un jeu de tête dans la surface olympienne. Hubert Fournier change son dispositif tactique pour revenir au score en faisant notamment entrer des éléments offensifs. Gourcuff voit une frappe lointaine contré au point de frôler le poteau gauche de Placide (70ème). Le match est ouvert entre deux équipes aux objectifs opposés à 15 minutes de la fin. Malbranque remplace Grenier. L’OL va-t-il enfin conserver un avantage ?

Gourcuff envoie à priori l’OL en ¼ avec un sublime but de 30 mètres. Une frappe lourde et flottante. Somptueux. Le Breton a retrouvé la forme et ce but récompense sa prestation. Mais, Umtiti fait une faute un peu bête dans la surface et Ayité transforme le pénalty (85ème). Charbonnier bute ensuite sur Lopes qui fait un miracle. Reims pousse. Les Lyonnais ont remis les Champenois dans le match par deux fois mais vont finalement s’en tirer sans dommage. L’essentiel était au rendez-vous.

...


La feuille de match

A Lyon, stade de Gerland, 20 000 spectateurs ; arbitre, M. Ennjimi.
OL 3 Stade de Reims 2 (mi-temps : OL 0 Stade de Reims 0)

OL : A. Lopes – Zeffane, B. Koné, Umtiti, Bedimo – Gonalons (cap), Fofana, Grenier (puis Malbranque 75ème), Gourcuff – Gomis, Lacazette (puis Benzia 84ème). Entr : Garde.

Stade de Reims : Placide – Glombard (puis Mandi 46ème), Fofana, Weber (cap), Conte (puis Fortes 65ème) – Turan, Albaeck (puis Charbonnier 65ème), Devaux, Oniangue – De Préville, Ayité. Entr : H. Fournier.

But : pour l’OL, Gomis (58ème), Lacazette (61ème), Gourcuff (81ème) ; pour Reims, Oniangue (64ème), Ayité (85ème S/P).

Carton jaune : pour Reims, Albaeck (30ème), Oniangue (48ème), Mandi (59ème); pour l’OL, Zeffane (72ème).
...
Sur le même thème